Partagez | .
 

 heather – marmelade we're making out, oh yeah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

GRECQUE ✤ fille de nyx


MessageSujet: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Mar 8 Avr - 17:40


heather lénayeiv sewarth
i've been waiting to smile, been holding it for a while


I just came to say hello
prénom ✤ heather nom ✤ sewarth âge ✤ 19 ans âge en arrivant à la colonie ✤ 12 ans date et lieu de naissance ✤ le 25 juin à New York, dans une nuit profonde. parent divin ✤ nyx origines/nationalité ✤ américaine orientation sexuelle ✤ hétérosexuelle statut civil ✤ amoureuse, mais c'est un peu compliqué pouvoirs ✤ vol d'ombre et peut amener la pénombre en plein jour, bien qu'elle ne la sache pas encore armes maîtrisées ✤ on a essayé de lui apprendre à utiliser une épée, mais elle n'est pas très douée. du coup elle se contente de son poignard, ce qui lui convient déjà très bien  groupe ✤ pathos avatar ✤ teresa palmer caractère ✤ reconnaissante, têtue, grande gueule, peureuse, personne de confiance, curieuse, cultivée, désordonnée, émotive, maladroite, franche, énergique, hypocrite et hautaine depuis peu, mais ce n'est que passager.

some stuff we'd like to know
Que penserai-tu d'une éventuelle rencontre avec une autre civilisation ? Elle a toujours été passionnée par l'histoire, sûrement une des seules choses que lui a transmis son père. Passant des heures le nez dans les bouquins, elle absorbait des tonnes et des tonnes d'informations sur les nations pourtant si différentes qui arrivaient à cohabiter à travers le monde. Du coup on peut dire qu'elle est assez tolérante, et rencontrer un autre peuple lui ferait plus plaisir qu'autre chose.

Souhaiterai tu que le système de recrutement pour les quêtes change ? Ça ne te pose pas de problème que ce soit toujours les pensionnaires populaires qui y participent ? Bien qu'avantagée par ce système, Heather ne l'aime pas beaucoup. Elle trouve ça injuste que seule une poignée de pensionnaires puissent avoir la chance de sortir de la colonie, et si elle avait un jour la chance de devenir conseillère, ce serait une des premières choses qu'elle ferait changer. Un tirage au sort lui paraîtrait bien plus équitable, mais il faudrait tout de même désigner quelques uns pour être sûr que les demi-dieux sachent ce qu'ils trafiquent.

Est-ce que le fait d'être un demi-dieux te convient ? Elle ne dit pas que si on lui laissait le choix elle ne chercherait pas à avoir une vie un peu plus paisible, mais être à la colonie lui convient tout à fait. C'est grâce à ses origines qu'elle a pu échapper à une vie en compagnie d'un père assez peu sympathique et a eu la chance de rencontrer autant de personnes merveilleuses, bien qu'elle ne leur dise pas souvent.

Que pense tu des amazones ? Serai tu d'accord pour les aider ou est-ce que tu préférerai les laisser se débrouiller seules ? Etant partie en quête avant d'avoir pu les rencontrer, Heather ignore que les amazones sont à la colonie. Mais ayant eu l'une d'entre elles pour meilleure amie, elle leur viendrait en aide sans hésiter. A une époque elle a faillit les rejoindre, mais s'est ravisée au dernier moment, réalisant qu'elle n’adhérait pas toujours à leurs principes et qu'elle devrait laisser son frère derrière elle, ce dont il n'était pas question.

this is me
BONJOUUUUR   alors moi c'est Emma, 15 ans je suis en seconde, je regarde presque aucune série tellement j'ai du mal à les avancer (si vous réussissez à m'en faire commencer une considérez vous comme dieu ), mais en ce moment je suis sur doctor who et got je voue un culte à Jake Gyllenhaal (on ne s'en doutait pas What a Face), Leven Rambin et Alice aux Pays des merveilles   mon film préféré est d'ailleurs l'adaptation de Tim Burton so Arrow j'ai commencé le rp il y a un tout petit peu plus d'un an, et j'ai trouvé le forum au cours d'une expédition en antarctique     

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

✻ the blood of stars ran in her veins
my chest is getting tight, i've got nothing to hide. i take it all on board, i've got to crack the code. everything coincides , heavy are these skies i wanna make a vow to make this right somehow. it's killing you inside, fighting against the tide. i'm sinking like a stone easy come easy go


Dernière édition par Heather L. Sewarth le Jeu 10 Avr - 9:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille de nyx


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Mar 8 Avr - 17:41


chapitre un
dreaming about the things that we could be

C'était drôle, cette façon que les gens avaient de se confier à la première personne qui vous inspirait confiance. On pouvait rester de marbre toute une vie, et puis on se retrouvait devant cet individu et soudainement tout ne vous paraissait plus aussi important, ses secrets ne donnaient l'impression de n'être plus que de simples anecdotes. Ses peurs paraissaient plus simples à avouer, et en même temps que les mots s'échappaient, on pouvait presque les sentir devenir moins fortes, comme si le fait de les avoir avoués réduisait l'emprise qu'elles avaient sur vous. Heather avait peur de tas de chose, en même temps quoi de plus normal quand on avait à peine 12 ans. Elle flippait dès qu'elle se retrouvait seule, avait peur de ne pas réussir à sortir de ce train de vie qui l'étouffait un peu plus chaque jour, et elle avait peur du noir. Cela pouvait paraître assez ridicule quand on savait que sa mère n'était nulle autre que la déesse de la Nuit, rien de moins. Mais le noir s'apparentait à l'ombre, et l'ombre avait toujours été synonyme de problèmes pour la petite tête blonde. Dès son plus jeune âge, son père lui avait apprit à ne pas se faire remarquer, la discrétion devait passer avant tout le reste. Or il n'était pas évident de passer inaperçu quand on disparaissait au beau milieu d'une pièce parce qu'on avait eu le malheur de passer à travers l'ombre d'une étagère, et qu'on se retrouvait au beau milieu de nul part, poursuivie par des flamants roses vexés de votre intrusion soudaine dans leur marécage. Et puis franchement, quitte à avoir une mère inexistante, autant qu'elle le soit pour de bon. Laisser une sorte d'héritage magique farfelu à vos enfants en espérant que ça leur fasse oublier que vous les avez lâchement abandonnés aux mains d'un père quelque peu je-m'en-foutiste, on a vu mieux comme méthode. Son frère aussi avait hérité du cadeau, mais lui au moins personne ne s'en rendait compte, et il savait l'utiliser à bon escient. Capable de voiler momentanément le regard d'une personne, Nick manipulait sans aucuns états d'âmes la vue de leur adorable père, afin qu’il ne s’aperçoive pas que sa fille avait la fâcheuse manie de disparaître en pleine partie de cartes pour atterrir dans la baignoire, où elle faisait ensuite une sieste de quelques jours. En effet leur paternel vouait une haine sans limites à tout ce qui lui rappelait de prêt ou de loin son aventure passée avec Nyx, et ses enfants lui rappelaient constamment qu'il s'était fait largué à la seconde où la déesse avait finit d'enfanter, lui déposant gentiment une paire de mômes sur le pas de la porte, histoire de dire « bon, jme casse mais je te laisse quand même une petit souvenir de moi, fais gaffe c'est vivant ces trucs ». Heather exagérait peut-être un peu, mais c'était le ressenti qu'elle avait.

Durant toute son enfance on l'avait vu comme une moins que rien, quelqu'un d'à peine capable de faire la vaisselle, et ça encore c'était quand on n’avait pas trop peur qu'elle se volatilise entre deux assiettes. La jeune fille essayait de montrer aux autres qu'elle était digne de leur confiance, que ce n'était pas en lui donnant toujours le rôle le plus ingrat qu'elle parviendrait à s'améliorer, mais était venu un moment où elle en avait juste eu sa claque d'essayer. C'était dans ces moments là qu'elle éprouvait un tant soit peu d'amour pour sa mère, qui avait au moins eu la décence de lui accorder un frère, quelqu'un qui vivait la même chose qu'elle, même s'il ne laissait rien voir, et à qui elle pouvait toujours se confier. Ils passaient des soirées entières à parler de leur avenir, des chances qu'ils avaient d'arriver à l'âge adulte vivants, de leurs rêves aussi. Nick lui remontait le moral, en lui assurant qu'il trouverait bientôt un endroit où ils n'auraient plus à fréquenter cet espèce d'imbécile qui se prenait pour un père, mais qui avait du mal à donner l'âge de ses enfants. Heather aussi faisaient des promesses, silencieuses certes, mais elles n'en restaient pas moins importantes. Il était depuis longtemps convenu que ce serait elle qui les sortirait de là, elle ne savait pas trop comment mais elle y arriverait. Son frère avait déjà passé beaucoup trop de temps à l'épauler pour que ce soit aussi lui qui se charge de leur évasion. Ce terme lui plaisait, ça lui faisait penser à quelque chose que diraient deux prisonniers, des criminels retenus dans une prison d'indifférence à qui il ne restait plus que l'espoir d'un endroit meilleur.

Pour éventuellement y arriver un jour, elle passait énormément de temps à la bibliothèque, le nez fourré dans tous les bouquins qui touchaient de près ou de loin à la mythologie. Notre cher M Sewarth, après des mois et des mois de questions incessantes, avait finit par tout avouer, bien aidé par la bouteille de whisky qu’il venait de s’enfiler. Parce que oui, en plus d’être un connard exemplaire, monsieur buvait, et pas qu’un peu. Ca aurait été bien trop responsable de ne prendre qu’un verre de temps en temps, non non non, mieux valait ingurgiter des litres d’alcool par semaine, c’était tellement mieux pour réussir l’éducation de jeunes enfants. Bref, les effluves d’alcool émanant de lui du matin au soir n’était qu’un autre point à ajouter aux 1001 raisons pour lesquelles je veux me tirer de ce trou. Donc, elle avait du sang de déesse dans les veines. Sur le coup ça ne l’avait pas vraiment surprit, elle s’était même sentie soulagée car cela expliquait les vols d’ombres et toutes les autres choses bizarroïdes qui avaient pu lui arriver ces dernières années. Il fallait aussi dire que ça lui avait un peu remonté le moral, sa mère ne les avait pas abandonné parce que ses enfants la décevaient, mais parce qu’elle était obligée. Pour en revenir à nos moutons, Heather passait donc le plus clair de son temps dans une des plus petites bibliothèques de New York, ayant trop peur de l’immensité des autres, et ses allées et venues quotidiennes commencèrent à attirer l’attention d’un des stagiaires. C’est ainsi qu’elle apprit qu’Antoine, un espèce d’ado aux proportions assez étranges et aux cheveux bleus, était en réalité un satyre, chargé de repéré les sangs-mêlés comme elle et son frère pour ensuite les conduire « à la colonie ». Le jeune fille ne lui faisait pas trop confiance au début, mais en voyant ses réactions alors qu’elle lui racontait toute son enfance, elle s’aperçu qu’il était loin de se moquer d’elle. Leur chance de sortir de cette vie infernale était de suivre cette Marge Simpson version masculine, et Nick en fut lui aussi convaincu.




chapitre deux
i'm staring shadows in the eyes

Putain ce que c’était loin. En acceptant cette petite escapade, Heather pensait être rentrée pour la fin d’après midi, mais maintenant elle avait l’impression qu’ils ne seraient pas arrivés à destination que la nuit serait déjà tombée. Or elle avait peur du noir. Ca pouvait paraître plutôt stupide, pour une fille de Nyx, mais les faits étaient là. Depuis toute petite il lui était impossible de trouver le sommeil si une lampe ne restait pas allumée, et même maintenant il n’était pas rare qu’elle rejoigne son frère sous la couette. Elle se détestait pour ça, d’autant plus qu’elle y voyait parfaitement dans l’obscurité, un des avantages à être une fille de la nuit, mais les ombres la faisaient flipper depuis qu’elle savait qu’elle pouvait passer à travers. Franchement, on avait vu plus rassurant. Les autres enfants dotés du même don adoraient ça pour la plupart, du coup elle la mettait un peu en veilleuse pour éviter d’avoir l’air d’une poule mouillée. Même Evan, son meilleur ami, n’était pas au courant. Pourtant lui ne lui cachait rien, et elle ne comptait plus le nombre de fois où ils s’étaient assis à l’écart des autres, pour parler de tout et de rien. Elle avait apprit que le jeune homme était atteint d’épilepsie, et lui avait juré sur le Styx de ne jamais en parler à personne sans son accord. Pour l’avoir déjà vu en pleine crise, elle arrivait à comprendre pourquoi il ne voulait pas que ça se sache, on le verrait comme quelqu’un de faible, qui ne se contrôlait pas. Ce qui était plus ou moins vrai quand on connaissait son passé, mais Heather l’admirait pour ça, elle qui n’avait jamais eu le courage de riposter contre les différentes piques lancées par son père. Evan lui ne se posait pas trente-six mille questions, il disait ce qu’il avait dire et au diable les conséquences. Bon dieu ce qu’elle aimerait pouvoir faire ça, mais avant d’ouvrir la bouche il fallait toujours qu’elle réfléchisse à qui ses mots pourraient faire du mal. Résultat il n’y avait qu’avec Evan que la jeune femme se laissait vraiment aller. Alors pourquoi ne pas lui avouer cette peur, qui n’était rien en comparaison aux problèmes que lui pouvait avoir ? Sûrement car ça voudrait dire accepter de ladite crainte, reconnaître le fait qu’elle était bien là et que tout ce qu’elle pourrait tenter de faire pour l’oublier ne ferait que la renforcer. Peut-être lui en parlera-t-elle un jour, mais pour le moment elle voulait profiter à fond de cette après-midi qu’ils avaient réussis à obtenir auprès de Chiron, c’était Evan qui s’était chargé de toute la partie négociation et Heather s’était juste occupée d’amener des cookies. Chiron avait fini par craquer et leur accorder l’après-midi entière, mais ils avaient dû lui assurer pendant une bonne dizaine de minutes qu’ils n’iraient pas en dehors de la partie du lac annoncée.

Il s’agissait d’une petite baie à l’écart de là où se rendaient habituellement les pensionnaires, c’était d’ailleurs pour ça qu’ils l’avaient choisie, et d’où on pouvait sauter grâce à un gros rocher surplombant l’eau. La première chose la frappa en arrivant fut la pureté de l’eau, si elle n’était pas déjà venue ici elle aurait presque pu croire qu’il n’y avait que quelques centimètres de profondeur. Avant même d’avoir eu le temps de se déshabiller elle sent une grosse paire de bras l’encercler et la soulever. Il ne lui faut pas longtemps avant de comprendre ce qu’il se passe et de passer de la surprise au fou rire. Ses jambes moulinent dans l’air, en espérant que ça finisse par dissuader Evan de mettre son idée diabolique à exécution. Mais il n’en ai rien et elle ne sent bientôt plus rien qui la retienne au sol, le temps s’arrête pendant quelques secondes, elle pousse un cri qui aurait impressionné Stentor même et puis c’est la douche froide, au sens propre du terme. L’eau la recouvre de tous les côtés, si bien qu’elle ne sait plus vers où nager pour remonter à la surface. La jeune femme finit par sortir la tête de l’eau…pour s’y faire replonger aussitôt. Ce petit jeu continua un bon moment, et aucun des deux ne sauraient dire combien de temps ils passèrent là-bas. Loin de la colonie, de leurs problèmes, sans se préoccuper de monstres ou de guerres divines, ils purent être eux-mêmes l’espace de quelques heures. Juste deux adolescents qui passaient un bon moment.

Mais les bonnes choses ont toujours une fin et si Heather avait pu passer sept ans de bonheur presque continu, les choses se gâtèrent très rapidement. Une idiote du nom de Morgane, fille d’aphrodite et superficielle au possible, décréta que puisqu’elle n’était pas acceptée à la colonie, et bien elle ferait ses valises et se barrerait du camp. Sauf que cette gourde n’avait pas pensé une seule seconde que des monstres viendraient à sa poursuite, la traquant indéfiniment jusqu’à ce qu’ils l’aient vu périr de leur propres yeux. Nick le savait, lui. Il était de garde à la barrière ce soir là, et c’est tout naturellement qu’il lui était venu en aide lorsqu’il l’avait vue aux prises avec une bande de Stryges venues tout spécialement pour elle. Se battant pour qu’elle reste en vie, il risqua la sienne pour une imbécile, et l’ingrate ne lui vint même pas en aide lorsque, dépassé par les événements, leurs griffes vinrent lui empoigner le cou. En quelques minutes il était mort, seul, sans avoir pu dire au revoir à ceux qu’il aimait et trahi par quelqu’un pour qui il venait de donner la vie.



chapitre trois
call my name and i'll come running, cause i just need some help

Les mois passaient et la vie reprenait son cours, les gens oubliaient. On oubliait ce garçon qui avait sauvé sa vie pour une idiote, on oubliait tout ce que Nick avait fait pour la colonie. Ils oubliaient qu’il avait donné sa vie pour elle. Et bien sûr, on s’attendait à ce qu’elle aussi oublie. Mais c’était impossible, Heather ne pourrait jamais faire le deuil de son frère, elle ne pouvait pas faire passer une partie d’elle-même aux oubliettes et prétendre qu’il n’avait jamais existé, que rien ne s’était passé. C’est qui arrangerait bien Chiron pourtant, lui et tous les autres d’ailleurs. Tous en avait marre de la voir se lamenter de cette perte. Ils s’attendaient à quoi ? A ce qu’elle verse une larme ou deux et retourne vaquer à ses occupations ? Non. Elle honorerait la mémoire de Nick, et l’oublier n’était certainement pas la façon dont ça se ferait. Le corps avait disparu, il avait donc était impossible de lui concevoir un linceul, mais tous les enfants de Nyx s’étaient rendue sur une colline au bord du Long Island, juste derrière la barrière, et y avait déposé des objets qui leur rappelé Nick. Elle se rendait souvent là-bas, ça lui permettait de ne pas oublier que des gens tenaient encore à lui, et que malgré les apparences le bungalow de Nyx ne s’était pas encore entièrement remit de sa perte.

Chacun gérait ça à sa manière, mais Heather était celle qui le faisait de la manière la plus extrême. Elle détestait l’ensemble du camp, personne n’échappait à la haine de la nouvelle conseillère du bungalow 21. Il ne restait plus grand monde ne s’étant pas encore mangé une remarque désagréable de la jeune femme, elle n’épargnait personne. Même ses anciens meilleurs amis, Krystofer et Evan, prenaient cher. Pas plus tard que la semaine dernière, elle les avait enfermé dans les toilettes et avait demandé à bon nombre de pensionnaires de les bombarder d’œufs dès qu’ils parviendraient à sortir. Autant dire que les deux jeunes hommes avaient été plus que ridiculisés, et qu’ils leur étaient maintenant impossible de mettre le nez dehors sans se manger une remarque. Ses amis n’étaient malheureusement pas les seuls à devoir supporter la nouvelle Heather, toutes les nouvelles recrues pouvaient témoigner. La belle blonde trouvait ça hilarant de cacher les trousses de toilettes qu’arrivaient à leur dénicher Jonah ou Adelaïde, eux avaient l’air de moins s’amuser par contre. Elle partait du principe que personne au camp n’avait eu à subir ce qu’elle avait vécu, et que ça lui donnait donc le droit de les tourner en ridicule. Mais ceux qui l’avaient bien connus savaient que ça ne durerait pas éternellement, et que l’ancienne Heather, la vraie, était toujours là quelque part, il suffisait juste de savoir où chercher. C’était parfois malgré elle qu’elle tentait de sa racheter après un mauvais coup, elle avait déposé des serviettes sur les lits d’Evan et Krys immédiatement après l’épisode des œufs, et profitait souvent d’avoir les trousses des petits nouveaux pour leur rajouter des petites choses, mais rares étaient ceux qui s’en apercevait.  Elle soupçonnait cependant Krys de s’en être rendu compte, ainsi faisait-elle de plus en plus attention. Le problème était qu’après plus de trois à se faire passer pour la plus grosse garce de l’univers, cela devenait difficile de faire marche arrière, elle était tentée pourtant. Elle ne comptait plus les fois où, en rentrant du feu de camp, elle s’était retrouvée devant le bungalow de Némésis, hésitant à entrer, mais la peur de paraître faible prenait toujours le dessus, et Heather faisait demi-tour sans présenter ses excuses. Elle entendait souvent ses anciens acolytes parler entre eux, enfin, elle les voyait, mais en soit c’était la même chose. Le langage des signes, que très peu de personnes à la colonie comprenait (cela faisait plusieurs années qu’elle avait rencontré Krys, et elle hésitait encore sur certains mots alors elle n’osait pas imaginer ce que ça devait être pour les autres), leur permettait de parler en toute sécurité. Ainsi elle avait apprit que les crises d’Evan avait empirées, et qu’il en avait de plus en plus. C’était dans ces moments là qu’elle regrettait ses choix, quand il avait l’impression d’être un monstre et que Krys ne savait plus quoi dire, elle ferait tout pour pouvoir le prendre dans ses bras et lui parler des heures durant, jusqu’à ce qu’il ait tout oublié. Mais au lieu de ça elle se forçait à garder le cœur remplit de haine, à pester contre tout et à jurer à chaque fois qu’elle ouvrait la bouche.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

✻ the blood of stars ran in her veins
my chest is getting tight, i've got nothing to hide. i take it all on board, i've got to crack the code. everything coincides , heavy are these skies i wanna make a vow to make this right somehow. it's killing you inside, fighting against the tide. i'm sinking like a stone easy come easy go


Dernière édition par Heather L. Sewarth le Mer 9 Avr - 19:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAINE ✤ fille de trivia


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Mar 8 Avr - 18:30

faut dire bienvenue ou pas?

tu gères bb

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils de persephone


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Mar 8 Avr - 18:38

Bienvenue! Désolé mais ton avatar est déjà pris.

(c'était ironique ok )
cc bégétte des îles

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FEAR & LOATHING
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils d'athéna


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Mar 8 Avr - 19:06

Bon je me permets hein !

Bon courage pour terminer ta fiche.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
" L'homme sage apprend de ses erreurs,
L'homme plus sage apprend des erreurs des autres. "
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAIN ✤ fils de Luna


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Mar 8 Avr - 21:15

Bon courage pour ta fiche la nouvelle...   

Si tu as la moindre question hésite pas !   

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Cet homme n'a aucune âme, elle se trouve dans le coeur d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils d'aphrodite


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Mer 9 Avr - 8:26

    

  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille de perséphone


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Mer 9 Avr - 9:38

Bienvenuuuuuuuuuuuuue

Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille de nyx


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Mer 9 Avr - 12:14

merci j'ai bientôt fini pour mon avatar, c'est quel admin que je dois voir pour le changement ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

✻ the blood of stars ran in her veins
my chest is getting tight, i've got nothing to hide. i take it all on board, i've got to crack the code. everything coincides , heavy are these skies i wanna make a vow to make this right somehow. it's killing you inside, fighting against the tide. i'm sinking like a stone easy come easy go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAIN ✤ fils de Luna


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Mer 9 Avr - 12:21

Demande à Zoella, en temps normal elle réponds en offrant du sucre glace sur des brownies    

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Cet homme n'a aucune âme, elle se trouve dans le coeur d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille d'hermès


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Mer 9 Avr - 14:26

teresa est tellement belle. courage pour la fin de ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille de nyx


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Mer 9 Avr - 20:25

merci à vous deux   plus que deux questions et j'ai finis   

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

✻ the blood of stars ran in her veins
my chest is getting tight, i've got nothing to hide. i take it all on board, i've got to crack the code. everything coincides , heavy are these skies i wanna make a vow to make this right somehow. it's killing you inside, fighting against the tide. i'm sinking like a stone easy come easy go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils d'athéna


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Mer 9 Avr - 20:53

Plus vite ! On attend, nous !   

*va se kicker lui-même*

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- doors of wisdom are never shut -
To me, consensus seems to be the process of abandoning all beliefs, principles, values and policies. So it is something in which no one believes and to which no one objects. - Margaret Thatcher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille de nyx


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   Jeu 10 Avr - 9:35

merci J'AI FINIS si vous voulez voir pour un lien, un rp etc

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

✻ the blood of stars ran in her veins
my chest is getting tight, i've got nothing to hide. i take it all on board, i've got to crack the code. everything coincides , heavy are these skies i wanna make a vow to make this right somehow. it's killing you inside, fighting against the tide. i'm sinking like a stone easy come easy go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: heather – marmelade we're making out, oh yeah   

Revenir en haut Aller en bas
 

heather – marmelade we're making out, oh yeah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Carrefour Puilboreau/Marmelade sera entretenu\ 1 million sanzabri
» Developpement local: Presentation de Marmelade
» Heather Ciabattino Stanam Williams
» Heather Stevens Williams
» The Making Of Harry Potter - Warner Bros Studio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OLYMPUS SOLDIERS ::  :: l'épreuve de Lupa :: présentations validées-