Partagez | .
 

 Raphaël Thompson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

ROMAIN ✤ fils de mars


MessageSujet: Raphaël Thompson   Ven 11 Avr - 19:44


Raphaël J.Thompson
Une âme guerrière est maîtresse du corps qu'elle anime


I just came to say hello
prénom ✤ Raphaël John. Son deuxième prénom est en l’honneur de son grand-père. nom ✤ Thompson âge ✤ 18 ans âge en arrivant au camp ✤ 13 ans date et lieu de naissance ✤ 16 Août, à Houston au Texas parent divin ✤ Mars origines/nationalité ✤ Américaine, d’origine anglaise. cohorte ✤ Cinquième  orientation sexuelle ✤ Hétérosexuel statut civil ✤ Célibataire pouvoirs ✤ Comme tous ses frères et sœurs, Raphaël possède une force physique et une endurance supérieures à la normale. C’est un farouche guerrier bénéficiant de la bénédiction de son père lui permettant devenir un élément complètement destructeur pendant quelques minutes, en entrant dans une sorte de transe. Et histoire de compléter le tableau et le rendre encore plus redoutable, il est capable de trouver le talon d'Achille de quelqu'un d’un simple coup d'œil. armes maîtrisées ✤ Il maîtrise parfaitement la lance, et  bien qu’adroit et précis, il continue de s’entraîner assidûment. Le romain est aussi capable de manier le glaive avec une certaine maîtrise. objets ✤ Aucun. Raphaël n’a jamais eu de don par son père, ni récupérer un quelconque objet lors d’une mission. responsabilités au sein du camp ✤ Centurion de la cinquième cohorte groupe ✤ Pathos avatar ✤ Robbie Amell caractère ✤ Raphaël est une personne impulsive, suivant plus souvent ses émotions que sa réflexion. Bien qu’il soit capable de préparer des plans de bataille astucieux, et inspiré si on peut l’exprimer ainsi. Son côté imprévisible peut dérouter ses interlocuteurs, et ses camarades, dans la mesure où il peut passer du jeune homme réfléchi et analytique, à un combattant farouche et téméraire. Un véritable paradoxe ambulant comme lui répétait souvent sa mère. Cependant, le demi-dieu reste une personne sociable et sympathique, aimant s’amuser et prenant plaisir dans cette vie. La loyauté et l’honneur sont des valeurs importantes à ses yeux. Selon les circonstances, cela peut s’avérer un avantage comme un inconvénient, il ne fuit jamais un combat et n’abandonne jamais personne derrière lui… étant capable de mettre en danger plusieurs personnes pour en sauver une seule. Son grand-père lui disait toujours pourquoi vouloir sauver le monde, si on n’arrive pas à sauver une seule personne. Cela amène souvent le fils de Mars à être tirailler entre son devoir, et la protection de ses camarades ou même d’inconnu. Son côté protecteur est très prononcé. Il impressionne souvent lors des combats par ce courage, et ce sang-froid impressionnant ; on dirait qu’il ne ressent pas la peur, ce qui n’est pas totalement faux dans la mesure où rien n’a encore réussi à installer une véritable frayeur chez l’intéressé. C’est un leader né, et il s’est imposé dans sa cohorte ainsi qu’auprès de membres d’autres cohortes. Il est parvenu à s’octroyer rapidement la confiance de ses troupes, bien avant que son père ne la revendique le jour de ses seize ans. Déjà à l’époque, le fils de Mars s’était autant illustré par ses prouesses au combat, que par sa franchise déroutante ; il n’apprécie pas l’hypocrisie ni les faux semblants. Les personnes vraies sont les seules trouvant grâce à ses yeux.

some stuff we'd like to know
Que penserai-tu d'une éventuelle rencontre avec une autre civilisation ? Rencontrer une autre civilisation, j’en ai déjà eu l’occasion d’une certaine manière en arrivant au camp Jupiter. Quand vous passez de la civilisation américaine à celle de la Rome Antique, c’est un sacré choc… Difficile à appréhender les premiers temps. Mais pour vous répondre, je pense que je ferais comme à mon arrivée ici ; je prendrais le temps de les étudier avant de me faire ma propre opinion. Qui sait peut-être cela pourrait-il apporter de nouvelles choses à notre monde refermé sur lui-même ? Après, je pense comprendre le sens véritable de votre question. Je n’ai aucun à priori sur les grecques, contrairement à bon nombres de personnes dans le camp. Pourquoi reprocher à une personne sa naissance d’un côté ou de l’autre. Ce serait un peu injuste de juger un grec juste parce que c’est la personnalité grecque qui a choisi son parent mortel… Pourquoi est-ce que je vous parle des grecs, à cause des nombreuses rumeurs courant dans le camp et la nouvelle Rome sur la possibilité d’un camp grec quelque part aux Etats-Unis.

Le système de répartition dans les cohortes te parait-il juste ? Il n’est ni juste ni injuste, il est ainsi et on doit s’y faire tout simplement. Est-ce qu’une autre solution serait meilleure, je n’en suis pas convaincu… Il faudrait tester pour en être sûr. Après, peut-être que la répartition serait plus juste après une série de test et d’épreuves afin de juger de la véritable force d’une personne. Une recommandation n’est qu’un bout de papier indiquant la confiance d’une tierce personne, et certaines lettres ont été écrites sans même avoir vérifié les véritables aptitudes du concerné. Mais bon la légion survit depuis des siècles en suivant ce modèle, et cela semble bien fonctionner même si parfois on peut remarquer de légères erreurs.

Est-ce que le fait d'être un demi-dieux te convient ? C’est de naissance, ce n’est pas comme si j’avais acquis ces dons ultérieurement. Je n’ai jamais dû m’y habituer puisqu’ils sont présents depuis le début. Après ma vie à l’extérieure me plaisait aussi, elle avait des bons côtés comme des mauvais… Je ne regrette malgré tout pas d’être ce que je suis. Bien au contraire. J’aime sentir cette force courir en moi, et être capable de faire ces choses extraordinaires. Et puis je dois bien avouer que j’apprécie d’être un combattant, et de mener des guerres qu’elles soient factices ou réelles d’ailleurs. De toute manière, je préfère connaître la vérité.

En as-tu assez que seuls les membres des deux premières cohortes partent en quête la plupart du temps ? Encore une fois cela tient d’un système mis en place depuis des siècles. Mais je suis convaincu d’être meilleur que certains membres de la première et la seconde cohorte, et ce n’est pas ma faute si je n’avais aucune lettre de recommandation à présenter lors de mon arrivée au camp. Il faudrait plutôt juger les aptitudes de chacun, au lieu de simplement se fier au niveau de la cohorte… Bien que pour être franc, la cinquième cohorte comporte de bien piètres éléments, plutôt faibles et fragiles.

this is me
DC de Matthew Rivers… je vais m’épargner une nouvelle présentation si vous le voulez bien.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
" La guerre est un devoir. Ta seule latitude, c'est de l'accepter
ou la refuser et de choisir au nom de quoi tu te bats. "
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAIN ✤ fils de mars


MessageSujet: Re: Raphaël Thompson   Ven 11 Avr - 19:46

histoire
C’était la légion ou l’armée… L’un dans l’autre mon destin était déjà tracé.


L’histoire de la famille Thompson s’est écrite dans le sang de ses membres, ayant tous participés aux différentes guerres prenant place en Europe et au sein des Etats-Unis d’Amérique. Raphaël n’a jamais creusé plus profondément concernant ce sujet, et se contentait d’écouter sa mère et son grand-père raconter les histoires de ses ancêtres. C’était un petit garçon hyperactif, et difficilement gérable. Autant dire que sa mère, ses grands-parents ainsi que ses gardiennes le perdaient constamment de vue et étaient dans l’incapacité de détourner le regard une seule seconde si il souhaitait le surveiller. Il avait un don pour se fourrer dans les ennuis, et surtout les bagarres. Bien qu’il ne fût que rarement l’instigateur, elle se terminait toujours à cause de lui… ou grâce à lui selon les points de vue. Son grand-père était très fier de lui, un véritable Thompson dur et viril malgré son jeune âge. Sa mère était d’un toute autre avis, et tentait de lui faire comprendre que la véritable force résidait dans la parole et la patiente, non dans l’affrontement direct. Le jeune Raphaël était un peu dubitatif devant ce type de parole, en sachant que sa mère était officier dans l’armée. Son beau-père était un professeur d’histoire au lycée, et jouait aussi très souvent les moralisateurs . Sans être ne mesure de se l’expliquer, le jeune Thompson était convaincu que cet homme n’était pas son père ; c’était comme un sentiment bien ancré dans son for intérieur. A l’école c’était un peu une catastrophe, il était dissipé et souffrait de dyslexie ; d’ailleurs, il ne faisait que peu d’effort pour tenter de pallier ce problème. Par contre en sport, il était imbattable.

Raphaël grandit entouré d’une famille présente, et aimante. Etant fils unique, descendant d’une fille unique, il était le chouchou et le seul enfant à choyer pour ses grands-parents. Ces derniers s’occupaient très souvent de lui, en complément du mari de sa mère. Celle-ci partait régulièrement en mission, et n’apparaissait que brièvement pendant ses permissions trop courtes au goût du jeune garçon. Il l’aimait beaucoup. Lorsqu’il eut onze ans, son beau-père en eut assez de voir sa femme qu’épisodiquement ; cette dernière refusait catégoriquement de changer d’affectation. Elle aimait son emploi, et ne se voyait rien faire d’autres. Julia prit alors des congés, et emmena son fils en pleine montagne pour des retrouvailles familiales. Elle tenta d’expliquer à Raphaël la situation, mais il fut celui qui la surprit et non l’inverse. Le jeune adolescent demanda abruptement que sa mère lui parle de son vrai père. La surprise laissa place rapidement à un rire franc et massif de la part de la militaire, et elle mit un certain temps à se calmer. Elle était tellement inquiète à l’idée de révéler ce secret, et surtout de la réaction de son enfant qu’elle fut immédiatement soulagée. Tout comme Raph, elle ne s’encombrait guère de fioritures lorsqu’elle avait une chose à dire. La discussion dériva alors, et c’est sous un ciel étoilé en plein été que le jeune Thompson apprit la vérité sur son père et ses origines un peu particulière.

Sa mère venait de terminer ses classes, et avait été affecté à une unité stationner dans une base du Texas à proximité de Houston. Cela faisait une semaine qu’elle était arrivée, lorsqu’un homme l’avait séduite. Ils s’étaient revus à de nombreuses reprises – une manière détournée d’annoncer à son fils qu’ils avaient pleinement profiter de leur rencontre. L’homme disparut aussi mystérieusement qu’il était apparu dans la vie de la jeune femme. Deux mois plus tard, Julia apprit qu’elle était enceinte lors d’un examen de routine. Ce fut une véritable surprise pour l’intéressée, tout en étant un véritable bonheur. Autant dire qu’il fut un petit miracle aux yeux de la famille. En entendant ces mots, Raphaël ne put s’empêcher de rougir et de sourire bêtement, étant touché et fier. Il encouragea sa mère à continuer son récit, sentant que ce n’était pas fini à présent. L’histoire enchaîna directement avec la naissance du jeune garçon, dont le prénom fut choisi un peu par hasard sur les conseils d’une sage-femme. La jeune militaire était sortie de l’hôpital depuis près de deux semaines, lorsque le père du petit fit son apparition à la porte, le plus naturellement du monde. Cela fit rire le jeune Raphaël. L’homme fut invité à entrer, et prit le bébé le portant haut dans les airs créant un vent de panique dans l’esprit de la jeune mère. Il était un peu trop rude à son goût. Et puis c’est en reposant le bébé dans son berceau que l’homme reprit la parole, et annonça la vérité d’une manière naturelle et directe.

Raphaël fit un regard rond et fixa sa mère l’air de dire « t’es devenue folle ». Sa mère éclata de rire, et se contenta de dire qu’elle avait dû avoir la même expression à ce moment-là. Il faut dire qu’imaginer que cet homme était en réalité Mars, le dieu de la guerre romain, est très difficile. Et encore c’est peu de le dire. Le fils eut la même réaction que sa mère à ce moment-là. Le Dieu fut alors forcé de prouver ses paroles, bien que Julia n’imagina aucun moyen de le faire. D’ailleurs, elle refusa catégoriquement de lui révéler ce qu’avait le Dieu pour prouver son identité. Mais elle insista sur le fait que le jeune garçon devait lui faire confiance, et croire en ses paroles. Le fils de Mars fut alors perplexe, et ne put dire exactement le fond de sa pensée à cet instant précis. Encore aujourd’hui, il ne se rappelle plus son état d’esprit à ce moment-là… Il se souvint juste qu’il fallut près d’une heure pour que l’un comme l’autre s’adresse à nouveau la parole. Et comme une révélation ne vient jamais seule. Sa mère lui annonça qu’à ses douze ans, des loups viendraient le chercher pour l’emmener dans un lieu spécialement pour lui. Avant même qu’il ne puisse protester, sa mère l’interrompit et prit les devants. Elle récita exactement ce qui traversait l’esprit du jeune homme, et réagit à chaque parole par un argument irréfutable. Enfin le côté irréfutable pour un adulte, car le jeune homme n’avait pas la même notion du mot. Mais bon le temps n’était pas venu, et les choses restèrent en suspens. Ils profitèrent simplement de leurs vacances.

L’année de ses onze ans passa comme un éclair pour le jeune Raphaël, dans la mesure où elle fut des plus mouvementée. Depuis que sa mère lui avait révélé son ascendance, des choses étranges se passèrent autour du jeune homme ; il voyait des choses, et se sentait épier et en danger sans en comprendre véritablement l’origine. Plus les jours passaient, et plus les remarques de sa mère furent vérifiées. Si bien que lorsque son douzième anniversaire arrivé, l’adolescent attendit impatiemment la venue de ces fameux loups chargés de l’emmener dans un refuge pour les gens comme lui. Ces derniers ne se présentèrent que deux mois plus tard. Ce fut adieux touchant, et un peu froid à l’image de la famille et de ses origines. Après tout, même si il était américain, sa mère était née en Angleterre comme ses grands-parents. Partagé entre l’appréhension et l’excitation, Raphaël fut mené à la maison du loup et présenté à Lupa. Il passa près de six mois à être préparé pour son périple par la déesse louve, et il mit trois mois de plus à trouver ce fichu camp Jupiter. Des monstres l’attaquaient régulièrement, et il s’en sortit souvent de justesse. Son aura était forte. D’ailleurs par moment, lors des combats, Raph avait l’impression d’agir sans réellement s’en rendre compte comme pris dans une sorte de transe. C’est dans un piteux état qu’il rejoignit le camp Jupiter, et sans aucune blessure grave non plus. L’accueil fut un peu particulier, et il eut l’impression qu’il arrivait dans un camp normal… sans tenir compte de cette quête de trois mois à errer seul.

Les choses se précipitèrent, et d’ailleurs Raphaël eut à peine le temps de les assimiler qu’elles furent terminées. L’adolescent n’avait aucune lettre de recommandation en sa possession, et vu qu’il ne possédait aucune preuve en dehors des paroles de sa mère, il préféra taire son ascendance. D’ailleurs, encore à cet instant, il doutait de cette dernière. Debout devant tous les demi-dieux, c’était très impressionnant et son regard oscillait de l’un à l’autre attendant. Le temps fila rapidement, et le malaise s’installa jusqu’à ce que le silence soit rompu par une personne qui sortit des rangs de la cinquième cohorte. C’était un illustre inconnu, et pourtant ce dernier se porta garant pour lui. Un sentiment profond de gratitude envahit le fils de Mars, et il se promit qu’un jour il ferait honneur à cette confiance. On interrogea alors les autres membres de la cinquième cohorte, et c’est avec plus de dépit que d’entrain que les boucliers frappèrent le sol annonçant l’acceptation du nouveau. Son installation fut plutôt agréable, malgré les quelques remarques comme quoi la cohorte recevait encore un boulet. Cela blessa l’orgueil du jeune homme, qui prit la décision de les impressionner et de forcer son père à le reconnaître aux yeux de tous. C’était sa vengeance sur ses camarades de la cohorte, mais aussi des autres cohortes. Pour le moment, il ravala sa fierté et se plia aux corvées et aux règlements. Petit à petit, Raphaël se créa sa place au sein du Camp Jupiter, se faisant quelques amis au passage et s’octroyant la confiance et le respect de nombreux légionnaires. C’était un travailleur acharné, et une personne de confiance lors des jeux de guerres et des évènements du camp.

Après deux ans passés au Camp, et à l’approche de son seizième anniversaire, une chasse aux monstres fut organisée dans le champ de Mars. Une activité qu’affectionnait le jeune légionnaire, qui n’était plus en probatio depuis l’année dernière suite à une quête menée à bien. L’importance de celle-ci était moindre, mais elle avait suffi à lui permettre de devenir un légionnaire. Les légionnaires se préparèrent, et l’évènement débuta. Tout se déroula parfaitement bien même pour le vilain petit canard qu’était la cinquième cohorte. Puis vers la fin de la chasse,  il ne restait que quelques monstres parmi les plus puissants et les plus dangereux à chasser pour l’évènement. La formation de Raphaël avait fait une chasse parfaite, ayant réussi à abattre tous les adversaires leur faisant face. Un cri retentit alors, enfin plusieurs cris réunis en un son unique. Une formation venait d’être ébranlée, des légionnaires de la quatrième cohorte d’après leur blason. Raph accourut avec d’autres légionnaires pour assister à une scène terrible, des romains étaient blessés et du sang était éparpillé sur l’herbe dans un périmètre impressionnant. La créature fit alors face aux nouveaux arrivants, prêt à en découdre. La surprise éparpilla une grande partie des légionnaires, et permit aux monstres d’en faucher quelques-uns au passage. Le pensionnaire ayant soutenu le fils de Mars à son arrivé au camp se retrouva en mauvaise posture, et une mort certaine l’attendait sans intervention extérieure. Les autres formations étaient bien trop éloignées. Sans réfléchir, Raphaël prit une lance et s’élança la rencontre de la créature, faisant rempart de son corps pour protéger son ami.

Cette espèce de transe qu’il connaissait de temps en temps l’étreignit une nouvelle fois au moment où il portait le premier coup sur le monstre. Et c’est sous les yeux d’une majorité de légionnaire que se révéla le fils de Mars. Il était devenu un élément de destruction pur, mû par la seule envie de défaire ce monstre. Normalement, ce dernier ne devait être affronté qu’en formation pour limiter les pertes et les risques. Et pourtant, Raphaël le tenait en respect tout seul, le repoussant même. Après quelques minutes de combat, ils s’écroulèrent de fatigue. Le demi-dieu sous l’effet de la fatigue, et le monstre transpercé d’une lance. Reprenant sa respiration avec difficulté, le jeune Thompson ne vit pas la marque de Mars apparaître au-dessus de sa tête ; il venait d’être reconnu par son père, et d’accomplir un acte de bravoure devant une grande partie de ses camarades. Cela fut le sujet de conversation pendant un certain temps, non l’acte de bravoure mais plutôt la présence d’un fils de Mars dans la cinquième cohorte. D’ailleurs, vu son fait d’arme et son ascendance, c’est naturellement qu’il fut nommé centurion pour remplacer celui décédé durant la chasse.  L’ambiance changea un peu dans la cinquième cohorte, pour le mieux évidemment. Raphaël ne changea pas en prenant cette position. Cela fait deux ans qu’il est centurion de la cinquième à présent.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
" La guerre est un devoir. Ta seule latitude, c'est de l'accepter
ou la refuser et de choisir au nom de quoi tu te bats. "
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

AMAZONE ✤ fille d'eris


MessageSujet: Re: Raphaël Thompson   Ven 11 Avr - 19:59

REBIENVENUE TOI
fils de Mars, la classe I love you

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

YOU'LL NEVER KNOW WHAT HIT YOU
WON'T SEE ME CLOSING IN, THE DEVIL WHITIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAIN ✤ fils de mars


MessageSujet: Re: Raphaël Thompson   Ven 11 Avr - 20:17

Miciii
On est bien d'accord sur Mars ;)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
" La guerre est un devoir. Ta seule latitude, c'est de l'accepter
ou la refuser et de choisir au nom de quoi tu te bats. "
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille de perséphone


MessageSujet: Re: Raphaël Thompson   Sam 12 Avr - 8:06

Rebienvenu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

HUMAINE ✤ oracle


MessageSujet: Re: Raphaël Thompson   Sam 12 Avr - 13:27

déjà un dc   et un fils de mars en plus    
en oracle pourrie que je suis, je te souhaite le rebienvenue   
on voit le gros fan de The Tomorrow People   bon courage pour ta fiche !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MY THOUGHTS ARE STARS I CANNOT FATHOM INTO CONSTELLATIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAIN ✤ fils de mars


MessageSujet: Re: Raphaël Thompson   Sam 12 Avr - 13:49

Miciii rhooo t'es pas si pourrie que ça quand même.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
" La guerre est un devoir. Ta seule latitude, c'est de l'accepter
ou la refuser et de choisir au nom de quoi tu te bats. "
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils de persephone


MessageSujet: Re: Raphaël Thompson   Sam 12 Avr - 16:08

ça drague par ici. Arrow

Rebienvenue et bonne chance pour ta fiche!

Edit: Oops j'avais pas vu que t'avais fini. Je m'occupe de toi.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FEAR & LOATHING
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils de persephone


MessageSujet: Re: Raphaël Thompson   Sam 12 Avr - 16:31

Désolé du DP. En tout cas, j'aime beaucoup Raphaël! Hâte de te voir RP avec.

félicitation !

Bienvenue chez les fous What a Face tu viens d'être validé, et avant de pouvoir commencer à rp voici quelques sujets dans lesquels tu devra passer. Tout d'abord nous t'invitons à lire le règlement si ce n'est pas encore fait, tu pourras ensuite aller recenser ton avatar et poster une fiche de lien et de rp. N'oublie pas de recenser ton personnage ici s'il s'agit d'un demi-dieux, et s'il possède une quelconque responsabilité chez les amazones, romains ou grecs, merci d'aller le signaler dans le sujet approprié afin d'éviter les malentendus Bon jeu parmi nous, et au plaisir de te voir en action (aucun sous-entendu ici, esprits pervers passez votre chemin )

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FEAR & LOATHING
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAIN ✤ fils de mars


MessageSujet: Re: Raphaël Thompson   Sam 12 Avr - 18:15

Merci beaucoup, et ravi que le personnage plaise.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
" La guerre est un devoir. Ta seule latitude, c'est de l'accepter
ou la refuser et de choisir au nom de quoi tu te bats. "
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Raphaël Thompson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Raphaël Thompson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Raphaël veut voir à tout prix Elodie [Pv ELLE]
» Raphaël & Elodie . ( Raph ' . )
» [Codage] Volière - Papier à Lettre | Raphaëlle Elfast [ Terminé - Abygael Thompson]
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» 1/4 de finale [Raphaël VS. Xam]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OLYMPUS SOLDIERS ::  :: l'épreuve de Lupa :: présentations validées-