Partagez | .
 

 (J1) girl power - Alexie, Dakota, Rainbow, Raven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

ROMAINE ✤ fille d'iris


MessageSujet: (J1) girl power - Alexie, Dakota, Rainbow, Raven    Dim 13 Avr - 21:00


Girl Power, owyeah


Elle emmerdait la quête. Elle emmerdait les harpies. Elle emmerdait les romains, les grecs, les plantes, les insectes, les animaux bruyants, les rochers protubérants, le ciel trop bleu, le vent inexistant, le soleil écrasant, la transpiration malodorante de plusieurs heures de marche... Assise sur un rocher, Raina vociférait intérieurement contre tout et tout le monde. Sa main droite reposait sur sa joue enflée. La rousse avait un mal de chien. Sans compter que sa vision se limitait à deux mètres de périphérique. Vive les yeux au beurre noir, vraiment. Son arcade sourcilière ressemblait à une baleine échouée tellement elle était bouffie. On aurait presque pu lui attribuer un lien de parenté avec Quasimodo. Roux. Défigurés. Vêtements pouilleux. Ouais, définitivement la même famille.

C'était la pause déjeuner. Mais elle n'avait rien pu avaler. Sa mâchoire atomisée l'en empêchait. Et puis, cette matinée de merde lui coupait littéralement l'appétit. Quoiqu'elle aurait bien bouffé de la cervelle grecque. C'était à cause d'eux qu'ils avaient dû s'aventurer si loin dans les grottes. En parlant de grecs, deux des leurs se trouvaient aux côtés de Raina et Dakota. Une blonde. Une brune. La rousse n'avait pas pris la peine de s'attarder plus. Ni même de leur adresser le moindre mot. Les romaines étaient censées garder un œil sur elles. Seulement "censées", parce que Rainbow semblait plus intéressée par la flagellation intérieure du paysage qu'autre chose. De toutes façons, si les captives voulaient s'enfuir, il y avait les gros bras de la cohorte un et deux devant, derrière, sur les côtés. Partout. On avait tellement peu confiance en Raina et Dakota qu'on les avait faites marcher bien au milieu des autres groupes. D'ailleurs Sienna, centurion de la cohorte trois, ne pouvait s'empêcher de leur lancer des regards toutes les microsecondes. Par tous les dieux, que ça l'irritait, ces attentions, ces jugements.

Elle fit apparaitre un drachme au bout de ses doigts, jouant avec comme un magicien jouerait avec une carte. Ses yeux suivaient la pièce à la trace. Ça l'aidait à décompresser. Ça l'aidait à faire abstraction de ces éléments perturbateurs.... Le pire dans cette affaire, c'était probablement sa saleté de tronche qui demeurait blasée malgré ses envies de meurtre. Raina et sa gueule paralysée par le stoïcisme, toute une légende.

La rousse leva la tête pour tomber nez à nez avec les grecques, assises pile en face d'elle. Au moins les deux n'étaient pas moches. Manquait plus qu'elle ait à supporter une mauvaise vue pendant les cinq jours de voyage jusqu'au bateau. Ses yeux dérivèrent finalement sur Dakota. Une soudaine envie d'alcool lui parcourut l'échine. « Tu voudrais pas changer ce truc en quelque chose de buvable ? » Raina lui tendit sa gourde avant de se rappeler douloureusement de la chute qu'elle avait faite plus tôt, dans les grottes. Doubler sa pseudo-maladresse d'un état d'ébriété avancé n'allait certainement pas aider sa cause. Aussi replaça-t-elle sa gourde dans une poche de son sac. « Tout bien considéré, c'est tout sauf une bonne idée. » Elle se demandait si on pouvait encore la comprendre. A cause de sa joue aux proportions anormales et de sa lèvre fendue, ses mots avaient un peu de mal à sortir convenablement.

Raina plaça finalement ses coudes sur ses genoux puis sa tête entre ses mains. Elle fixait et analysait les grecques sans une once de gêne. Ça en devenait presque gênant. « Je suis Raina. » Finit-elle par lâcher en plein instant solennel d'un silence pesant. La rousse ne savait pas pourquoi elle l'avait dit. Elle l'avait juste dit. « Et vous ? Vous vous appelez comment ? » Tant qu'à faire. Elles allaient se côtoyer pendant encore une longue semaine au minimum, autant les appeler par leur prénom plutôt que par des numéros. Ou des sobriquets ridicules. Et diantre qu'elle en connaissait un rayon sur les sobriquets ridicules la petite Raina.  

(HJ : chacune poste comme elle le souhaite, le premier tour de posts déterminera l'ordre de passage pour la suite. )


Dernière édition par Raina Armstrong le Mar 15 Avr - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille d'apollon


MessageSujet: Re: (J1) girl power - Alexie, Dakota, Rainbow, Raven    Lun 14 Avr - 17:14


who run the world ? girls

Alexie en avait plus que marre. Pourtant, ce n'était pas son style de perdre patience. Elle en avait vécu, des situations compliquées. Mais celle-là, elle devait être dans le top trois. Premièrement, ils s'étaient fait coincé par ces foutus harpies. Deuxièmement, ils avaient failli mourir de faim. Troisièmement, les personnes qui étaient venus les sauver étaient... des romains. Et il faut avouer que le peu d'air qui passait dans cette région trop chaude était rempli d'amertume et de tension. La jeune femme regarda autour d'elle. On lui avait pris son arc. Les vêtements qu'elle avait sur elle étaient en pièce et puaient la transpiration. Ses cheveux étaient sales et attachés en une queue de chevale d'où s'échappaient de nombreuses mèches. On repassera, pour le côté glamour de la chose.

La rousse et la blonde qui les surveillaient étaient assises en face d'elle. La rousse jouait nerveusement avec un drachme. Au moins, ça les soûlait elles aussi de devoir faire ce travail forcé. Alexie lâcha un grand soupir. Elle grignota un bout du sandwich qu'on lui avait donné un peu plus tôt. Elle devait prendre des forces, pour prévenir toute éventualité. Actuellement, elle était encore trop faible pour fuir ou pour se battre.  Et cet état l'énervait, plus que tout. Elle aurait bien aimé taire sa fierté, mais elle se sentait dominée par les romains. Elle savait très bien que sans eux, ils n'auraient jamais survécu. Dieux, que ça l'énervait. Raven, à côté d'elle, avait la tête baissée. Alexie ne lui avait jamais réellement parlé, mais elle lui semblait être une fille sympa. Au moins, elles étaient deux dans leur groupe. La jeune femme plaignait les grecs seuls avec deux romains.

En regardant devant elle, la fille d'Apollon s'aperçut que la rousse les fixaient fixement, Raven et elle. Elle était salement amochée, elle aussi. Malgré ces blessures, son regard perçant lui rappelait quelqu'un. Alexie secoua la tête, remettant ces pensées à plus tard. Soudain, brisant le silence devenu pesant, la fille au drachme parla à l'autre fille, la blonde, avant de s'adresser aux grecs pour leur annoncer son prénom. Raina. Un prénom étrange, mais qu'elle avait déjà entendu, au moins une fois auparavant. Préférant ne pas y penser, Alexie se décida à répondre à la question que la romaine venait de lui poser.

« Moi, c'est Alexie. » Une mèche de cheveu brune tomba de sa queue de cheval pour venir coller sa joue. Elle la balaya machinalement. « Fille d'Apollon. » Elle ignorait pourquoi elle avait rajouté cette remarque. Après tout, Raina n'avait pas précisé son parent divin. Mais elle avait eu envie de rappeler qu'elle aussi, était une demi-déesse, et qu'elle n'était pas juste un prisonnier de guerre des romains. Elle releva le menton, fière. Même dans les moments les plus difficiles, elle n'oublierait jamais qui elle était.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

louder than sirens louder than bells
sweeter than heaven and hotter than hell



Dernière édition par Alexie W. Lawn le Ven 18 Avr - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAINE ✤ fille de bacchus


MessageSujet: Re: (J1) girl power - Alexie, Dakota, Rainbow, Raven    Mer 16 Avr - 15:51


Girl Power, owyeah


Cela faisait maintenant plusieurs heures que Dakota traînait des pieds sur cette étendue à la fois sableuse, caillouteuse, moche, ensoleillée et ennuyeuse. À vrai dire, on n'entendait d'elle que quelques plaintes nasillardes, quelques injures lorsqu'un cailloux heurtait sa chaussure ou des questions purement oratoires telles que « ON EST PRESQUE ARRIVÉS ?! » qu'elle s'attachait à tantôt hurler, tantôt marmonner pour elle-même. À vrai dire, personne ne lui répondrait puisque tout le monde était aussi crevé qu'elle, parfois ils le cachaient juste, la fierté divine tout ça. Quoiqu'il en soit, ils progressaient, depuis presque une journée entière maintenant et cette foutue grotte aux harpies resterait gravée dans sa mémoire à jamais. Disons que cette idée de partir en quête était géniale et excitante jusqu'à ce qu'il s'agisse de donner de sa personne, et pas qu'un peu, pour sauver une bande de grecs en détresse. Dakota n'avait pas prévu de se fait écorchée vive pour récupérer un paquet de grecs prêts à être dévorés par ces espèces de bêtes immondes. Ils auraient tout aussi bien pu attraper un œuf de dragon ou cueillir des fruits au sommet d'un arbre mythique elle s'en fichait, quelle perte de temps ces grecs. Cela dit, elle s'en sortait mieux que Raina car hormis le fait que quelques moineaux prenaient sa masse chevelue pour un nid, elle n'avait qu'une blessure psychologique causée par la panique qui s'était immiscée dans son cœur fragile lorsqu'elle avait entendu le cri perçant des harpies et s'était, par réflexe, changée en souriceau pour filer à travers les pieds qui manquaient tous de l'écraser. Disons qu'elle ne savait trop que faire et que pour rien au monde elle n'aurait fuit pour permettre à ces abrutis des cohortes-gros-bras de se fiche de sa personne -puis elle n'était pas non plus très sûre d'avoir bien entendu, disons qu'elle était en carence de sommeil, la pauvrette.

Son regard clair sonda une énième fois le terrain vaguement désert qui s'offrait à eux -sans compter les groupuscules de gréco-romains qui s'étaient formés- lorsqu'elle sentit son estomac bondir tant il était vide. Il faisait faim, elle avait faim, elle avait besoin de croquer dans quelque chose, que ça soit un sandwich ou une huître vide, elle s'en branlait royalement. La faim rendait fou, Dakota était déjà légèrement dérangée et risquait d'avoir des tendances cannibales dans des conditions de faim trop extrême. Elle posa ses fesses usées sur un rocher ou une branche, elle n'en avait que faire à vrai dire, elle ne sentait plus rien, juste son estomac qui grondait et grattait et fulminait en elle. Raina paraissait encore plus placide qu'à l'accoutumée, ce qui ne voulait absolument pas dire qu'elle n'était pas dans un état encore plus pitoyable intérieurement qu'extérieurement, AU CONTRAIRE. Dakota soupira, le soupir chargé de désespoir se déversa lentement tandis qu'elle fourrait dans sa bouche la première chose qu'elle trouvait dans les vivres qu'ils avaient reçus ? Gagnés ? Récoltés ? Elle ne savait plus, en fait, elle avait effacé pas mal d'épisodes de cette journée palpitante. En face d'elle et son acolyte à la chevelure rousse, les deux grecs adorablement chiantes qu'elles devaient se traîner. Bah, elle ne jugeait pas, elle était juste vraiment pas d'humeur, elles auraient pu être ses sœurs qu'elle les auraient traités de furies en cet instant. Elle haussa les épaules deux fois lorsque Raina lui demanda de changer son eau en quelque chose de meilleur -meilleur au goût uniquement- puis se ravisa.

Machinalement, Dako mâchait ce qu'elle avait dans la bouche. L'heure était aux présentations, elle soupira de plus belle, grattant sa tête de sa main libre et manquant d'y perdre un doigt tant ses cheveux étaient chaotiques. Elle leva le menton en direction de la grecque ou plutôt, d'Alexie, fille d'Apollon. La vérité était que Raina se fichait un peu de son paternel mais ça, elle n'aurait pas pu le prévoir. Ça leur passait loin au-dessus du cheveu ce genre de détails. « Enchantée Alexie fille d'Apollon, moi c'est Dakota fille de Bacchus. » elle dit, de façon peu distincte tandis que ses dents se débattaient encore avec la nourriture qu'elle avait dans la bouche. Ouais, bon, le contraste en elle et Alexie-fille-d'Apollon était encore plus flagrant, maintenant. Elle jeta un coup d'oeil vers la seconde grec l'air de dire ''et toi'' puis se demanda un instant si elle ne pouvait pas jeter un coup d'oeil sur le chemin qui leur restait à parcourir en prenant son envol sous forme d'un aigle ou d'un moineau elle s'en fichait, juste une transformation, elle ne tiendrait pas longtemps comme la plupart du temps, elle aurait juste le temps de repérer le navire ou vaisseau, peu importe le nom de l'appareil. Elle était bien trop occupée à avaler sa nourriture à grandes bouchées ; l'une d'entre elles n'avait pas des notions en soin ? Par tous les dieux, Raina était dans un état assez pitoyable, elles leur devaient bien le soin si ce n'était la vie, après tout !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dirty houses, dirty sheets Wonder bra and unlean feet Happened once and happened twice I wanted a slice of you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille de hécate


MessageSujet: Re: (J1) girl power - Alexie, Dakota, Rainbow, Raven    Mer 16 Avr - 20:59


who run the world ? girls


Raven détestait ça. Ne pas avoir la situation en main, ne pas avoir le contrôle total. Être perdu, se sentir petite dans un monde de néant. Elle regardait partout autour d'elle, évitant de croiser le regard de ses mollets. Une harpie avait déchaîné ses griffes sur elle telle qu'elle portait quelque cicatrice. Rien de grave, elle avait tout fait pour paraître forte. Mais que faire quand on croit la mort venir devant ses yeux ? Rien. Elle n'était que néant, solitude devant les romaines et Alexie. La voir choisi dans une quête fut un exploit pour elle. Toujours laissé de côté car elle n'était pas capable de maîtriser son don, son côté terre-à-terre lui disait de rester. Mais que faire, à quoi bon chercher. Elle aimait le danger, c'était une sauvage. Il lui fallait la satisfaction de réussir. Mais non. Cette conne se retrouvait au côté de deux romaines. Des folles furieuses. L'une avec une tignasse rousse et l'autre avec un nid de guêpe sur la tête.

Désarmés par les deux jeunes femmes, elle les suivait sans broncher au côté d'Alexie. Alexie, c'était une belle fille. Raven n'irait pas dire qu'elle aurait remuée sa culotte, mais la jeune femme était tellement magnifique que le long nez fin de Raven paraissait tordu à ses côtés. De même que sa queue de cheval qui pendait fièrement contre la petite tresse faible qui ne se balançait que très peu contre son dos. De plus que sa petite taille de faible ne pouvait que la rabaisser physiquement contre la brune si forte. Peu importe, Raven marchait sans relâche, la tête baissée. Elle pouvait entendre les plaintes de la fille abeille et se demandait parfois si ce n'était pas un ogre qui l'avait engendrée, plutôt qu'un Dieu. Non, Raven se devait d'arrêter de penser comme une personne hautaine et méchante. Mais c'était plus fort qu'elle.


Après quelques heures de marches dans la brousse, les quatre filles s'arrêtèrent enfin pour se poser et Raven fut la dernière à s'asseoir contre le tronc d'un arbre. Elle regardait le sol, passant son temps à compter plus les herbes qu'à regarder vraiment le visage de ses sauveuses. Elle se sentait mal à cette pensée. Non, personne ne pouvait vraiment la sauver. Ce n'était qu'une mission, mais au fond, elle savait que la mission sauvetage de ces romaines ne feraient qu'enfoncer son estime d'elle plus bas que terre. Elle entendit soudain une voix assez féminine, plutôt sympathique à l'oreille que les cris d'harpies. « Tu voudrais pas changer ce truc en quelque chose de buvable ? » La rousse demandait une offrande à son ami abeille. " fais gaffe l'abeille, elle risque de te porter malheur, c'est une rousse. " La voix mauvaise reprenait son envol dans sa tête et Raven plissa des yeux pour empêcher ses pensées de se perpétuer à voix haute. « Tout bien considéré, c'est tout sauf une bonne idée. » En réalité elle ne la comprenait pas. Elle n'était pas d'humeur à comprendre quelque chose. Toute logique avait quitté son esprit et ça, elle n'aimait. Elle voulait encore réfléchir, encore comprendre. « Je suis Raina. » " coucou raina, tu pues, parce que t'es une rousse. " Sa tête enfoui contre ses bras, elle détourna des yeux, s'exaspérant elle-même. « Et vous ? Vous vous appelez comment ? » Raven était plus occupé à noter le nom de sa sauveuse et essayer de se dire qu'elle lui rendrait la pareille. Elle se le devait, d'une façon. Son regard balança de nouveau vers Raina, évitant de croiser son regard et celui de l'abeille à ses côtés. La rousse n'était pas moche, c'est vrai. Elle avait même un air enjôleur. Mais c'est quand elle l'a surpris en train de la fixer que son regard se détourna. Non, elle ne devait pas se crisper comme ça devant elle. Mais sa fixation sur elle et Alexie l'avait gêné plus qu'autre chose. À un moment, elle se demandait ce que faisait Krystofer, son roux préféré. Son copain sourd. Oui un roux qui ne puait pas. Il y a des exceptions à tout après tout. Un roux qui lui avait appris un langage particulier et dont elle en avait la maîtrise - bon c'était pas une experte ni une poète, mais on l'avait toujours comprise -. « Moi, c'est Alexie. » Sa pote grecque l'avait coupée de ses pensées. Elle avait oublié que la nuit ne tombait pas de suite et qu'elle devait encore parler, pour se présenter. Raven faisait pas dans le social et elle n'avait pas vraiment envie de faire part de sa vie pas crédible auprès de deux romaines. « Fille d'Apollon. » " vas-y, rappelle nous que ton père c'est le dieu du sexe et qu'il a un harem de meuf " Il fallait que ses meurs arrêtent, mais rien. Sa mère s'obstinait telle à la rendre folle. Sa douce schizophrénie pourrait devenir de plus en plus fréquente, la laissant folle, morte. Elle regardait soudainement sa compagne de camp relever le menton d'un air distinct pendant que l'abeille se débattait avec la nourriture dans sa bouche. Tandis que Raven avalait doucement l'eau de sa gourde pour s'hydrater. « Enchantée Alexie fille d'Apollon, moi c'est Dakota fille de Bacchus. » Elle regardait doucement Dakota qui le disait avec un air surtout concentré sur sa nourriture. Son regard alla directement croisé celui à la jeune fille à la tresse. Soit elle. Elle hésitait doucement. Se présenter à d'illustre inconnu. Déjà qu'elle ne s'appréciait pas tant que ça, comment allait-elle faire pour qu'on l'apprécie d'autant. Elle opta pour la position de tailleur, dévoilant une petite souplesse cachée de sa part. « Ravis de vous rencontrer. Je suis Raven. » Non. Elle ne voulait pas présenter sa petite maman, c'était comme ça. Raven n'était pas un livre ouvert dont chacun connaissait les secrets avant elle. Non. Elle était une énigme à elle-même, essayant de comprendre pourquoi elle avait simplement donné son prénom. Après tout, c'est vrai, elle aurait pu nommer sa mère. Mais à quoi cela allait-il servir ? Apprendre que sa mère est la déesse de la triade, de la lune noire et qu'elles peuvent s'attendre à faire de mauvais rêves à ses côtés ne lui apporteraient guère de l'amitié de la part de deux romaines. Elle ravala une gorgée d'eau. Après tout, elle n'était pas la seule à ne pas avoir présenté sa mère. Elle attrapa un petit sandwich et se nourrit sans vraiment avoir faim. Elle regarda doucement les deux romaines, leurs jetant des coups d'oeil rapide. C'est sûr, elles étaient prises aux pièges. Mais que faire dans une jungle - ou une forêt ? - dont on ne connait même pas la fin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAINE ✤ fille d'iris


MessageSujet: Re: (J1) girl power - Alexie, Dakota, Rainbow, Raven    Ven 18 Avr - 21:42


Girl Power, owyeah


Raina observait toujours les prisonnières grecques d'un œil plus ou moins insistant. Maintenant qu'elle s'était présentée, elle en attendait autant des deux filles (enfin trois en comptant son amie romaine). D'un autre côté, un vent de leur part ne l'aurait pas plus étonné que ça. Elles étaient "ennemies". Et les ennemis n'étaient pas censés pactiser. De toutes façons, à force de vivre avec les connards du camp Jupiter, elle était devenue complètement hermétique auxdits vents. Elle en profitait même pour faire des remakes de pub l'oréal. Parce qu'elle le valait bien.

Après quelques secondes d'un silence insoutenable, la brune du duo prit la parole. Alexie donc. Raina fronça légèrement des sourcils à cette révélation. Elle en connaissait une d'Alexie. Enfin, fut un temps. Brune, de taille moyenne, (trop) rayonnante aussi. Cette beauté éclatante lui avait toujours vaguement donné envie de se crever les yeux. D'ailleurs, ça devait avoir quelque chose à voir avec son parent divin. Apollon, qu'elle avait précisé. Raina haussa instinctivement des épaules. En fait, elle s'en tamponnait le coquillard. Alors pourquoi se triturer l'esprit pour cette fille ? Elle haussa une nouvelle fois des épaules l'air complètement blasée, tandis que Dakota se présentait à la petite assemblée du pain plein la bouche. Sexy, vraiment. La classe légendaire des romains... Toute une histoire.

Le regard de Raina se dirigea finalement vers cette silhouette posée contre un arbre. Sa position de retrait en disait plutôt long sur ce qu'elle pensait des présentes circonstances. Mais celle-ci prit quand même la peine de se présenter. Raven. Raven comme dans corbeau ? Bon... D'accord. Pourquoi pas. Une vanne brûlait les lèvres de Raina. Seulement, elle préféra ne pas envenimer la situation en rendant les strings encore plus tendus qu'ils ne l'étaient déjà. Et puis, il y avait toujours une infime chance que Dakota le fasse à sa place. Oui, elle était pusillanime et alors ? En tous les cas, Raven n'avait pas pris la peine de préciser son parent divin, au contraire des deux intervenantes précédentes. Et ça plaisait à Raina, qui ne voyait strictement pas l'intérêt de spécifier une telle information. Même si elle était sûre que Dakota l'avait fait plus pour la forme qu'autre chose. « Ravie ?... A ta face, on n'aurait pas trop dit. » Simple petite remarque pour elle-même. A peine un souffle qu'on n'aurait pu entendre qu'en tendant bien l'oreille. Et puis, la face en question n'était pas si désagréable, ça rendait toute la partie "jefaislagueule" plus digérable.

« Bon beh cool ! » finit-elle par lâcher après un long moment de silence. Okey, on pouvait repasser le côté expressif. A vrai dire, Raina n'avait aucune idée de quoi dire. Elle n'était pas vraiment du genre à alimenter les conversations d'habitude. D'ailleurs, pourquoi elle prendrait la peine de le faire ? Peut-être que ces deux grecques ne la laissaient pas si indifférente que ça finalement. « Alors, chez vous ? C'est comment ? » C'était vraiment... Tellement sorti de nulle part. Tellement juste pour remplir les blancs. D'un autre côté, une petite voix dans sa tête désirait en apprendre plus sur ces alter-égos grecs. Et puis, ce n'était pas comme si elles n'avaient pas le temps d'apprendre à se connaitre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille d'apollon


MessageSujet: Re: (J1) girl power - Alexie, Dakota, Rainbow, Raven    Ven 18 Avr - 23:45


who run the world ? girls

Raina. Dakota. Raven. Alexie. On pouvait presque commencer un club. Le club des « je n'ai pas envie d'être là mais bon, j'ai pas trop le choix. » Pendant le tour des présentations, les quatre filles avaient exprimé la même lassitude.Les deux romaines et les deux grecs n'avaient absolument rien en commun, et ça allait être vraiment difficile de sympathiser. Mais si chacune d'elles ne mettait pas un peu du sien, le trajet risquait d'être long, très long.

Perdue dans ses pensées, Alexie ne s'était pas rendue compte du silence pesant qui les entourait de nouveau, jusqu'au moment où Raina prit enfin la parole. « Alors, chez vous ? C'est comment ? » Une question assez étrange. A vrai dire, la brune n'y avait pas spécialement repensé. Elle évitait de le faire le plus possible, pour éviter la nostalgie brutale qui la prenait ensuite. C'était la première fois qu'elle s'était autant attaché à un endroit. Pourtant, elle en avait eu, des maisons différentes. Mais elle avait enfin trouvé son chez-soi à la Colonie. Cinq ans après son arrivée, elle connaissait l'espace par cœur. Le terrain d'entraînement, la forêt, le bungalow sept. Elle sourit faiblement à l'évocation de ces souvenirs. Dieux, que cela lui manquait. Comment décrire ce sentiment à ces deux inconnues et à Raven ? Alexie regarda cette dernière. Peut-être qu'elle pensait la même chose qu'elle.

Après un court moment, Alexie ouvrit la bouche avant de déclarer : « C'est... la maison. » Elle toussota légèrement, un peu gênée. « Enfin, je veux dire... On s'y sent chez soi. Il y fait beau toute l'année. J'adorais me mettre au bord de la forêt en fin d'après-midi pour regarder le coucher de soleil sur le lac. C'est le moment où la lumière solaire est la plus agréable à percevoir. » Elle pinça ses lèvres, avant de frotter ses mains l'une contre l'autre et de se lever. Après sa déclaration, elle n'avait qu'une envie, et c'était de détourner l'attention de ses propos. Les autres filles s'en fichaient sûrement du coucher de soleil à la Colonie. En plus, seuls les fils et filles d'Apollon comprenaient le truc de la lumière solaire. Quelle idiote.

« Bon, je pense que je suis assez revigorée, là. Prenez ça comme mon cadeau d'encouragement. Raven, toi la première. » Alexie fit un grand sourire avant d'approcher ses deux mains de la blonde et de les lui poser sur les joues. Fermant les yeux, elle laissa son pouvoir divin opérer pour guérir les légères blessures de la grecque et la revigorer au maximum. Lentement, les divers bleus et cicatrices de la jeune femme disparurent. Ses joues reprirent des couleurs. Elle semblait aller beaucoup mieux, d'un seul coup. Alexie sourit timidement à sa compatriote avant de reproduire le même procédé avec les deux romaines. « Alors, elle est pas belle la vie ? », lâcha-t-elle avant de se rasseoir sur son rocher qui n'était pas tellement confortable. Soigner les trois jeunes femmes l'avaient légèrement affaiblie, et il fallait qu'elle s'assoit, au moins un instant. Elle se félicita mentalement de cet acte de générosité. Bravo, Alexie, t'as été gentille, ça ne t'arrive tellement pas souvent.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

louder than sirens louder than bells
sweeter than heaven and hotter than hell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (J1) girl power - Alexie, Dakota, Rainbow, Raven    

Revenir en haut Aller en bas
 

(J1) girl power - Alexie, Dakota, Rainbow, Raven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» GIRL POWER ~ #EUNHWA
» London Stiller...she's a special girl
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux
» Heartbreaker version girl [Finish]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OLYMPUS SOLDIERS ::  :: lieux de quêtes :: île des harpies :: est-