Partagez | .
 

 + not with haste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

HUMAINE ✤ oracle


MessageSujet: + not with haste.   Lun 21 Avr - 0:50

Though I may speak some tongue of old
Or even spit out some holy word
I have no strength from which to speak

C’était le milieu de l’après-midi, elle était assise sur un des bancs qui peuplaient la colonie. Elle regardait le spectacle avec ennui. Elle était tellement lassée par ce qu’elle voyait. Une dispute entre une amazone et un demi-dieu. Ce n’est pas comme si elle ne l’avait pas vu venir. Revivre les moments encore et encore, ça devenait ennuyeux et répétitif. L’oracle saturait. Elle voulait se changer les idées, s’amuser pour une fois. On ne la laissait jamais sortir de la colonie. On ne cessait de lui répéter que ce qu’il y avait par-delà la barrière était trop dangereux pour elle. Elle n’était pas une sang-mêlé, elle avait compris ça depuis le temps. Elle ne reniait pas ce qu’elle était mais être oracle n’était pas la chose la plus fun qui lui était arrivée dans sa vie. Habituellement les oracles étaient des hommes vieux qui portaient des toges en observant le ciel. Elle avait vingt-et-un ans et elle avait l’impression de ne jamais être sortie de chez elle. Elle a toujours été la parfaite petite fille, la princesse qu’on attendait qu’elle soit. Pas encore. Elle ne jouerait pas ce jeu-là ici. Elle avait enfin trouvé un endroit où elle pouvait être elle-même.

Aurore s’était levée de son assise. Ses jambes se dégourdissaient lentement et elle redescendu sa jupe qui était montée un peu trop haut. Elle passa devant tout le monde discrètement et elle se rendit jusqu’à la forêt. Si elle n’avait pas le droit de quitter la colonie, elle pouvait au moins avoir sa petite aventure même si ce n’était qu’une balade dans les bois. Elle marcha longtemps un peu partout jusqu’à ce qu’elle se perdit. Elle ne se souvenait même plus par où elle était arrivée. C’était pas grave, elle finit par retrouver son chemin un jour ou l’autre. Elle ne s’inquiétait pas vraiment jusqu’à ce qu’elle arrive devant un gros rocher. Les yeux de la rousse s’agrandirent avant de comprendre où elle avait atterit. « Sérieusement ? Le poing de Zeus ? » Etonnée, elle s’adossa au caillou maudit (oui pour elle ce n’était qu’un caillou) et elle regarda le ciel. Quelqu’un de mieux orienté qu’elle finirait par la trouver et la ramener à la colonie, elle ne s’inquiétait pas. Seulement la nuit tombait et personne n’avait croisé son chemin. Soudainement, elle se souvint de la raison pour laquelle la pierre était connue. Elle était supposée être maudite et éloigner les pensionnaires. Quelqu’un était mort là. Elle ne croyait pas vraiment en ces conneries et ce n’était pas ça qui allait la faire bouger.

Le ciel s’assombrissait, la lune montrait son visage et personne n’était venu. Elle devrait peut-être commencer à bouger ses fesses mais non. Elle ne voulait pas s’enfoncer d’avantage dans la forêt. Elle attendit, attendit, et attendit. En vain.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MY THOUGHTS ARE STARS I CANNOT FATHOM INTO CONSTELLATIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille de hécate


MessageSujet: Re: + not with haste.   Dim 27 Avr - 22:00

Though I may speak some tongue of old
Or even spit out some holy word
I have no strength from which to speak


Raven avait passée sa journée à suivre un entraînement physique en combat et avait réussi à échapper à toute forme d'exercice sauf le tir à l'arc où on l'avait repérée. Elle s'était dépêchée à tirer des flèches sans aucun engouement. Elle avait évité ensuite de croiser la ribambelle de fille d'Aphrodite qui c'était encore fait belle. Raven était allergique à leurs parfums dont elle mettait un ingrédient que la peau de la fille d'Hécate ne pouvait supporter. Celle-ci avait fini à l'infirmerie avec un médicament de rétablissement contre les plaques qui rongeaient son dos. Elle avait passé son temps ensuite dans son bungalow à lire des livres pour passer le temps durant la pause du midi.

Tout un programme qui se perpétuait chaque jour. Les grecs adoraient la petite organisation dont il faisait preuve. Une de ses soeurs essaya de sortir Raven de sa lecture et de son lit, mais elle ne reçu aucun bruit, prenant sa requête comme rejeté, elle sortit du bungalow. La journée passa rapidement et Raven fut fatiguée de ne rien faire, elle sortie pour se balader. Tout le monde riait au banquet devant le bois et elle prit une pomme rouge avant de se balader dans la forêt. La nuit était tombée et elle se sentait déjà mieux. La fille de la nouvelle lune était en pleine forme lors des soirs de pleines lunes et elle avança dans la forêt.

Elle mangeait doucement sa pomme, en pensant à tout et n'importe quoi, discutant par l'esprit avec ce qu'elle appelait sa mère. Peut être était-ce sa conscience ? Elle en avait aucune idée. C'était une personne qui la guidait. Elle se disait qu'elle devenait folle. Mais la voix lui rappelait que c'était à cause de sa mère. Elle est la déesse de la folle, celle qui a dû partir de l'olympe pour ne pas faire péter un plomb à tout le monde. Ses pas avançaient de plus en plus rapidement jusqu'à ce quelle tombe sur une silhouette. Raven n'aurait jamais pensé qu'une personne pouvait se trouver dans les environs. Elle avança doucement en essayant de faire craquer le moins de branche sous ses pas. Mais l'une se brisa et elle vit un élan de cheveux se projeter vers le bruit. Elle avança rapidement et poussa une branche pour se montrer vers la jeune-femme. Elle reconnaissait son visage. C'était la rousse du coin, la seule humaine. L'oracle. Celle qui pouvait voir son avenir et en découdre. Savait-elle pour les voix dans sa tête ? Et son manque d'intérêt particulier pour la vie et le monde des demi-dieux ? Mais elle avança vers la jeune fille, comme pour la rassurer. « Que fais-tu ici ? Monsieur D va s'inquiéter de ne pas voir la petite humaine près de lui. » Mais au lieu de partir et de laisser la jeune femme seule comme la voix de sa tête lui disait de faire, elle se mit à côté d'elle et regarda le ciel, dans le souffle doux d'un vent paisible.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    love is their resistance
    THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MUST ALWAYS BE SAELED..
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

+ not with haste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les armes d'hast

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OLYMPUS SOLDIERS ::  :: rps abandonnés-