Partagez | .
 

 As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

GREC ✤ fils d'apollon


MessageSujet: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Jeu 24 Avr - 16:08


Samuel Brooks
Oh brother i've been hearing voices that im probably not supposed to.


I just came to say hello
prénom ✤ Samuel mais tout le monde m'a toujours appelé Sam. Même mes profs s'y sont habitués. Quand j'entends mon prénom au complet, je me dis que je suis automatiquement dans la merde et qu'il va m'arriver une bourde. Sammy ça fonctionne aussi, j'imagine. Tant que vous m'appelez pas Samu... Parce que franchement, c'est bien pourri comme surnom. nom ✤ Brooks. C'est le nom de ma mère. Quand on est reconnu fils de dieu, faut bien faire une exception. Samuel Apollon, ça l'aurait pas fait du tout. âge ✤ 18 ans. J'aime pas ce nombre. On rend le truc tout officiel mais ça change quoi, en soit? âge en arrivant à la colonie ✤ 15 ans. Dans un lit. Comme quoi ma passion pour le sommeil date pas d'hier. date et lieu de naissance ✤ 24 mars 1996 à San Francisco. Ma mère y a passé toute sa vie aussi. Du moment où elle est sortie de sa propre mère jusqu'à maintenant. Je sais pas vraiment pourquoi elle n'a jamais voulu en partir. Probablement à cause des couleurs et des sourires des gens. Et aussi parce qu'on vit en face d'une boulangerie dont l'odeur vient jusqu'à l'appart tous les matins. parent divin ✤ Apollon. Mon père a des gosses absolument partout. Un vrai bourreau des coeurs. Mais faut pas croire que je suis comme lui. origines/nationalité ✤ Ma mère est née à San Francisco, mais mes grands-parents sont polonais. Donc j'imagine que ça fait de moi un demi-dieu américano-polonais. Manquerait plus qu'Apollon soit mexicain, et je serais un melting-pot de folie furieuse. orientation sexuelle ✤ Asexuel. Ouais, je sais. Vous vous dites sûrement que c'est pas possible à l'époque dans laquelle on vit, où la moindre publicité dévoile un sein à une heure de grande écoute. Mais j'ai jamais été attiré par les corps. Ni même par l'idée un peu évasive de sexualité. Je me souviendrais toute ma vie du matin où je me suis réveillé après mon premier... incident nocturne. J'en ai chialé, parce que je comprenais pas. Un coeur m'attire plus qu'une paire de fesses. Voilà pourquoi je regarde toujours les gens dans les yeux. C'est là que se trouve la véritable beauté. Et j'vous interdis de me traiter de niais. statut civil ✤ Célibataire. D'autres diraient que je suis marié à ma musique. Moi j'ai pas d'avis. pouvoirs ✤ Tous les enfants de mon père sont censés avoir une beauté naturelle et solaire. Je sais pas tellement si c'est le cas pour moi. Si on en croit le nombre de filles qui ont pu se frotter à moi ou les mecs qui m'ont fait du rentre-dedans dans les ombres de la Colonie, j'ai hérité de ça. J'en suis pas tellement fier. J'imagine que je vois plus ça comme un poids que comme une bénédiction. Mais peu importe. Ce dont je suis fier par contre, c'est de ma capacité à guérir les blessures mineures. Soulager les gens de leur douleur par mon simple toucher, voir leurs traits se détendre et leurs sourires apparaître, ça me rend plus heureux que n'importe quoi d'autre. Surtout quand ce sont les plus jeunes de la Colonie, qui à mon sens ne devraient jamais être blessés. Mon second pouvoir, c'est celui qui me sert le plus quand il faut se battre. J'ai ce qu'on appelle une oreille absolue. C'est un truc assez répandu chez les humains, alors on va dire que j'ai élevé la chose à un niveau olympien. Je suis capable de reproduire n'importe quel son que j'entends sur tous les instruments que je maîtrise, ainsi que d'imiter à la perfection une voix que je n'ai même entendu qu'une seule fois. Comptez donc sur moi pour vous réveiller avec des petits cuicuis d'oiseaux. Ou avec les hurlements de Dionysos. C'est comme vous voulez. armes maîtrisées ✤ L'arc et les flèches. Même si je suis loin d'être aussi doué que d'autres fils ou filles d'Apollon, je me débrouille plutôt bien. Je m'y entraîne depuis que je suis arrivé à la Colonie, et je travaille dur pour toujours me perfectionner un peu plus. L'épée n'a jamais été mon truc. L'arc est comme... une continuité de mon bras. C'est difficile à expliquer. Je ressens un soulagement au milieu de mon torse à chaque fois qu'une de mes flèches atteint sa cible. Je n'ai absolument pas le coeur d'un guerrier, je crois que je suis plus du genre à rester en arrière pour m'occuper des véritables combattants, mais je ne rechigne jamais s'il faut se battre pour une bonne cause. objets ✤ Pas d'objets magiques pour moi. Bien que ce serait cool d'avoir une lampe magique. Ou une jambe bionique. Ou un bras. Bref. Vous avez compris. groupe ✤ Ethos. J'essaie toujours de rester positif et optimiste. Je considère que c'est ma plus belle arme dans chaque combat qu'on a dû traverser. avatar ✤ Ansel Elgort caractère ✤ Souriant - Fédérateur - Optimiste - Très timide et renfermé quand il n'est pas en groupe - Se laisse facilement influencer par ses émotions, ce qui crée le plus souvent un bégaiement nerveux - Mélomane - Attentif - Curieux - Possessif - Excellente mémoire - Un peu capricieux.

some stuff we'd like to know
Que penserai-tu d'une éventuelle rencontre avec une autre civilisation ? Tout dépend de la manière dont c'est fait. Je suis une personne curieuse de nature, et je pense sincèrement que la rencontre avec une autre civilisation pourrait nous apporter beaucoup de choses positives. Elle pourrait nous permettre de comparer nos stratégies, de modifier ce qui ne fonctionne pas dans les nôtres, et aussi de conseiller l'autre civilisation. Je ne pense pas que se contenter d'évoluer autour de ses semblables suffise à développer notre esprit critique ou bien notre épanouissement personnel, même si je comprends que tous les mélanges ne sont pas amenés à fonctionner.

Souhaiterai tu que le système de recrutement pour les quêtes change ? Ça ne te pose pas de problème que ce soit toujours les pensionnaires populaires qui y participent ? Les pensionnaires les plus populaires le sont plus (la majorité du temps) pour une bonne raison. Mais je crois à l'égalité des chances, et au fait que chaque pensionnaire devrait avoir la possibilité de montrer son courage, sa détermination, et son envie de représenter les couleurs de la Colonie lors des quêtes.

Est-ce que le fait d'être un demi-dieux te convient ? Oui. Pourquoi ça ne me conviendrait pas? C'est pas comme si je vivais une vie géniale, avant de le savoir. Je voudrais pas retourner à la monotonie de ce quotidien qui me bouffait petit à à petit. Mon statut de demi-dieu m'a permis d'être utile. M'a permis de rencontrer des gens à qui je n'aurais probablement jamais parler si je les avais vus dans la rue ou dans les couloirs du lycée. La seule chose qui me dérange, c'est de ne pas pouvoir passer autant de temps qu'avant avec ma mère. Pas parce qu'elle me manque particulièrement. Mais parce que je m'inquiète pour elle.

Que pense tu des amazones ? Serai tu d'accord pour les aider ou est-ce que tu préférerai les laisser se débrouiller seules ? Je n'ai pas d'avis arrêté sur les amazones. Elles sont indépendantes, fortes et solides. Comme leur caractère. Être d'accord pour les aider? Bien sûr. On nous apprend à être solidaires et unis, pourquoi ne pas le faire au delà des murs?

this is me
Alors premièrement, vous allez virer TOUT DE SUITE avec les endives parce que c'est une de mes phobies dans la vie, ce truc est aussi dégueulasse qu'un trou du cul de cheval. Non pas que j'ai déjà goûté. Maintenant que j'y pense... ENFIN BREF   Moi c'est Mika, j'ai 25 ans -oui je suis proche de la gériatrie- et je suis étudiant en master/bibliothécaire à temps partiel. Sinon, euh... Je déteste le kebab donc ça m'fait rire de jouer un grec. Je tenais à le dire. J'ai lu les livres, Percy Jackson est sûrement ma saga préférée après Harry Potter, parce que je suis un Potterhead affirmé depuis tout pitit pitit   Par contre n'osez même pas me parler des films, ou vous déclencherez la colère de Zeus. Mes passions dans la vie c'est le poulet, les garçons beaux qui chantent dans des groupes, les pénis et l'écriture. ET LA MUSIQUE AUSSI. Je sais pas pourquoi je crie. J'avais envie. Voilà je crois que c'est tout. Keur sur vous mes amis. May the odds be ever in your favour... ah non merde, c'est pas le bon fandom.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils d'apollon


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Jeu 24 Avr - 16:08

histoire
I once was a lonely boy.



« Il va falloir pousser Mlle Brooks, il sortira pas tout seul ce p'tit gars ! Courage ! »

Elizabeth n'avait que 16 ans. La tête pleine de rêves et le coeur vaillant. Peut-être un peu trop. Le mec était plus vieux qu'elle. Peut-être la fin de vingtaine, elle ne savait pas trop. La question ne se posait pas quand un gars comme lui s'approchait pour vous demander votre numéro. Blond cendré, des yeux venus d'ailleurs, une voix suave qui l'avait encore plus charmée quand il lui avait joué un morceau des Beatles à la guitare. C'est sûrement ça qui l'avait le plus charmé, au final : sa capacité à la surprendre, sans arrêt. Elle était rapidement tombée dans ses bras et entre ses draps. Une expérience hallucinante. Elizabeth aurait juré que le beau Paul Hont s'était totalement illuminé quand il était venu en elle. Mais à bien y réfléchir, c'était sans doute le résultat de son orgasme à elle. C'est ce qu'elle crut, avant qu'il lui annonce qu'il était un dieu. Pas un des plus mineurs, en plus. Apollon. Il portait bien son nom, le salopard. Autant dans sa beauté que dans la vigueur de son entrejambe. Quelques mots, et il s'est tiré. Elle s'était retrouvée avec un enfant divin dans le bide, sans vraiment quoi en faire. Se posant des questions à la con, du genre « est-ce qu'on peut avorter de l'enfant d'un dieu? » et à chaque fois que les questions allaient trop loin, Elizabeth était prise de vertiges et de vomissements, comme si le gamin réagissait déjà alors qu'il n'était qu'un foetus. Nous sommes le 24 Mars 1996, l'adolescente est sur une table d'accouchement, transpirante et hurlante, et elle maudit tout haut tous les putains de foutus dieux de cette planète merdique. A côté d'elle, sa mère lui tient la main pour la soutenir, mais au fond, elle la trouve tout aussi tarée que ce que les voisins disent quand ils voient Elizabeth passer dans la rue. Un cri retentissant se fait entendre dans la pièce, rauque et épuisé. Puis un deuxième, entre douleur et soulagement. Samuel est là. Et dans son hurlement de nourrisson, on entend déjà des mélodies d'ailleurs.

*
Samuel est un enfant calme et appliqué, qui ne pose de problèmes à personne. Quand il entend Elizabeth hurler au téléphone avec ses grands-parents, il ne dit rien et se contente de jouer quelques notes sur son piano. Un peu plus fort à chaque éclat de voix, pour couvrir les larmes silencieuses qui coulent dans la rage de sa maman. Pourtant, elle est gentille avec lui. Très douce et attentive. Les gens de l'extérieur pourraient même dire qu'il était un gosse pourri gâté. Même si ses résultats n'étaient pas extraordinaires à l'école à cause d'un déficit de la concentration découvert très tôt, Samuel brillait derrière des instruments. Que ce soit le piano ou la guitare. Très jeune, sa mère l'avait inscrit au solfège. Tous ses professeurs avaient été impressionnés par sa capacité d'apprentissage hors du commun, recommandant le jeune garçon à toutes les plus grandes écoles du pays. Il était appelé le Prodige. Mais Samuel s'en fichait. Lui ce qu'il aimait, c'était quand sa mère s'asseyait sur le tabouret à ses côtés, et que leurs doigts bougeaient ensemble sur les noires et les blanches. Quand elle se mettait à chanter de sa voix d'oiseau, qui faisait vibrer son petit cœur. Un jour il lui avait demandé pourquoi elle tenait absolument à ce qu'il perfectionne son art. Elizabeth avait eu un petit sourire triste et le regard soudain très vague. La seule réponse qu'il avait obtenu était : « J'attends que quelqu'un t'entende, mon amour. » Il ne savait pas très bien ce que ça voulait dire, pourtant il s'appliquait tous les jours un peu plus. Écoutant les vinyls de sa mère, découvrant Hendrix, Holliday et Joplin, tous en même temps. Les rythmes étaient tapés contre les murs, sur la table, sur les coins de son lit quand il n'arrivait pas à dormir et que les voix et les notes se mélangeaient dans sa tête pour créer un joyeux bordel. Et parfois, il bossait ses imitations. Un autre de ses talents qui amusait la galerie et créait la surprise et l'admiration. Que ce soit la boulangère du quartier, le facteur, ou même une vendeuse qu'il n'avait croisé qu'une fois, Samuel attrapait les tons et les courbes de voix au vol et s'inventaient des personnages pour combler la solitude. Car quand on est aussi occupés à se nourrir de la vie et des mélodies d'autrui, on ne prend pas la peine de s'arrêter et de sourire aux gens.

*
L'entrée au lycée. Samuel a maigri et a perdu des couleurs. Parce que les voix sont trop fortes, maintenant. Même sa mère le regarde bizarrement quand il vient gober les médicaments pour les maux de tête comme des foutus smarties. Mais elle ne dit jamais rien. Elle se contente de se mordre la lèvre inférieure, tic nerveux qu'elle prend lorsqu'elle ment ou que quelque chose la contrarie. Tout s'oublie entre les bras d'hommes de passage qui crient comme des animaux et que Samuel croise le matin au petit déjeuner. Qu'est-ce qu'il s'en branle, lui, que sa mère n'ait pas eu de jeunesse. Elle n'avait qu'à le laisser où il était, il avait jamais demandé à débarquer sur terre et à avoir ces démangeaisons au bout des doigts dès qu'il n'est pas proche d'un instrument. Et les voix enflent, enflent dans sa tête, et il les laisse exploser quand il est seul le soir dans sa chambre et qu'il n'a personne à qui parler, personne à appeler à des heures improbables quand il va mal et que son crâne menace de prendre feu entre ses mains serrées. Samuel est seul et le lycée n'arrange rien. Il est regardé comme le mec bizarre de la fanfare, celui qui a toujours des écouteurs sur les oreilles et qui ne parle que lorsqu'on l'interpelle. Mais ce qu'ils ne comprennent pas, c'est que la musique le sauve. Le purifie des nuits où il se demande où est son père et pourquoi il l'a abandonné sans un mot. Pourquoi sa mère n'a aucune photo d'eux ensemble, alors qu'elle n'arrête pas de lui répéter qu'il lui ressemble, dans le reflet du miroir. Un vendredi, il est convoqué par le conseiller d'orientation du lycée. Un petit homme rondouillard avec d'épais cheveux noirs qui barraient son front en mèches fouillies. Lorsque Samuel entre dans son bureau, il est accueilli par un sourire, et il sursaute lorsque le conseiller pose sa main sur la sienne. Il n'apprécie pas le contact. Le contact signifie plus de voix, et il est déjà assez au bord de la folie pour s'en rajouter une nouvelle.

« Tu veux me raconter ce qui se passe, Sammy?
- M'appelez pas comme ça.
- Désolé, Samuel. Est-ce que je t'ai mis en colère?
- Je suis toujours en colère.
- Est-ce que tu veux me dire pourquoi? »


Il y a un déclic dans sa boîte crânienne. Comme si quelqu'un avait trouvé la clé pour ouvrir la serrure et que tout s'échappait. Sauf que cette fois-ci, ça n'a rien de libérateur. Samuel se recroqueville sur le fauteuil rouge, ses jambes ramenées vers son torse, et hurle à n'en plus pouvoir. Sa gorge lui fait mal, ses cordes vocales tirent, tirent tellement fort qu'il a peur qu'elle se brise et qu'il ne puisse plus jamais parler. Mais si lui se tait, peut-être que les voix subiront le même traitement? Non. Non non non. Les voix reviennent, se mélangent, s'entrechoquent entre ses lèvres, explosent contre les murs et sa tête tourne, il voit des étoiles et des constellations sous ses pupilles, le noir, le noir complet.

*
Réveil. Un lit confortable, le matelas ni trop dur ni trop mou, comme à la maison. Sauf qu'il n'est pas chez lui, il le sent. Samuel se laisse emporter quelques secondes par l'odeur de feu de bois et de viande grillée qui plane dans l'air et finit par ouvrir les yeux. En face de lui, il y a le conseiller de son lycée. Sauf que cette fois-ci, il a une barbe. Oh, et puis des cornes aussi. D'accord. Où est-ce qu'il a atterri? La créature étrange avance, lui tend une nouvelle fois la main, et son sourire remplit son ventre et semble panser toutes ses blessures.

« Bienvenue à la Colonie des Sang-Mêlés, Samuel Brooks, fils d'Apollon. »




Dernière édition par Samuel Brooks le Ven 25 Avr - 11:43, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAINE ✤ fille de trivia


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Jeu 24 Avr - 16:27

bienvenue ici I love you
ANSEEEEEL

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAINE ✤ fille de victoria


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Jeu 24 Avr - 16:34

bienvenidoooooo   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils d'aphrodite


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Jeu 24 Avr - 16:43

hola chico, ¿qué tal?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille d'héphaïstos


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Jeu 24 Avr - 17:04

ANSEL

Bienvenue ! Des bisous pour ta fiche !   
Ton personnage a l'air trop chou, j'ai hâte de voir ta fiche terminée   

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

⋆ I'm a princess cut from marble
smoother than a storm. and the scars that mark my body, they’re silver and gold. my blood is a flood of rubies, precious stones, it keeps my veins hot, the fire's found a home in me.

Clique si tu veux faire du sport:
 
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils d'athéna


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Jeu 24 Avr - 17:21

Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
" L'homme sage apprend de ses erreurs,
L'homme plus sage apprend des erreurs des autres. "
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Jeu 24 Avr - 18:02

MON AMOUR DE MA VIE MON POULET MES SPAGHETTI AUX CHAMPIGNONS MON BEBE.    

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils de persephone


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Jeu 24 Avr - 19:36

BIENVENUE HÂTE DE VOIR TA FICHE VOILÀ BISOUS DE SWAG LES ENDIVES CA PUE

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FEAR & LOATHING
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

HUMAINE ✤ oracle


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Jeu 24 Avr - 20:05

anseeeeeeeeel ton perso a l'air trop bien
bienvenue sur le forum I love you

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MY THOUGHTS ARE STARS I CANNOT FATHOM INTO CONSTELLATIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille de perséphone


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Jeu 24 Avr - 20:27

JOTEM TOI Non sérieux, Ansel, ton pseudo, ton perso, tout quoi J'veux un lien de fou   

Ah, et bienvenue au passage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAINE ✤ fille de bacchus


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Ven 25 Avr - 7:01

ouuuh un autre mignon câlin câlin j'ai hâte de voir c'que vous allez faire toi et noë bref bref des coeurs pr twa, bienvenuuuue.     

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dirty houses, dirty sheets Wonder bra and unlean feet Happened once and happened twice I wanted a slice of you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAINE ✤ fille de venus


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Ven 25 Avr - 10:34

ansel I love you bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils d'apollon


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Ven 25 Avr - 12:53

Zoella > Merci beaucoup petit être scintillant   

Grace > Gracias olé muchacha.

Nikoko > Holà chico pimiento harchis parmentier ça va posey la famille susu?

Absolem > Merci   Maintenant que ma fiche est terminée, j'espère que mon perso te plaît toujours autant.

Matthew > Merci beaucoup, c'est très gentil.

Lola > IUHFIMUZHGFIYEBGFUYZADIZABGFDOUZEGHFZEI MON BÉBÉ MON AMOUR MA CHIPOLATA AUX ÉPICES D'INDE MA CROQUETTE DE POMMES DE TERRE A LA TRUFFE.

Krystofer > A BAS LES ENDIVES, VIVE LE STEAK HACHE   

Aurore > C'est trop gentil, merci merci beaucoup.

Nora > D'accord, il faudra qu'on s'arrange pour un lien, ce serait avec plaisir! Hihi.

Dakota > La mignonnance forever       

Daphne > Arigato gozaimasu!

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Shine bright like a demi-god.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille de nyx


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Ven 25 Avr - 21:35

bienvenuuuuue ansel mon bb

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

✻ the blood of stars ran in her veins
my chest is getting tight, i've got nothing to hide. i take it all on board, i've got to crack the code. everything coincides , heavy are these skies i wanna make a vow to make this right somehow. it's killing you inside, fighting against the tide. i'm sinking like a stone easy come easy go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAINE ✤ fille de trivia


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   Dim 27 Avr - 13:33

t'écris vraiment super bien, et ton perso est hyper intéressant et trop pouki pouki chou   
en espérant que tu te plaises ici   

félicitations !

Bienvenue chez les fous What a Face tu viens d'être validé, et avant de pouvoir commencer à rp voici quelques sujets dans lesquels tu devra passer. Tout d'abord nous t'invitons à lire le règlement si ce n'est pas encore fait, tu pourras ensuite aller recenser ton avatar et poster une fiche de lien et de rp. N'oublie pas de recenser ton personnage ici s'il s'agit d'un demi-dieux, et s'il possède une quelconque responsabilité chez les amazones, romains ou grecs, merci d'aller le signaler dans le sujet approprié afin d'éviter les malentendus Bon jeu parmi nous, et au plaisir de te voir en action (aucun sous-entendu ici, esprits pervers passez votre chemin )

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.   

Revenir en haut Aller en bas
 

As the years go by, the music I prefer, is the sound of you and I.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» Music Mania V
» Music is my life •
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» Music Mania

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OLYMPUS SOLDIERS ::  :: l'épreuve de Lupa :: présentations validées-