Partagez | .
 

 ~ there's a drumming noise inside my head.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

HUMAINE ✤ oracle


MessageSujet: ~ there's a drumming noise inside my head.   Sam 5 Avr - 23:13


aurore diana westbliss
I was in the darkness so darkness I became


I just came to say hello
prénom ✤ Aurore, elle porte le même nom que la déesse romaine de l'Aurore. Son prénom signifiant "or" et "lever du soleil". L'aurore c'est ce moment magique où le ciel est aussi orange que ses cheveux. Elle s'appelle également Diana, un prénom populaire portée par la princesse la plus aimée d'Angleterre. nom ✤ Connue et reconnue, son nom pourrait faire trembler l'Amérique. Les Westbliss étaient célèbres pour être l'une des familles les plus riches des Etats-Unis. Elle est désormais la seule héritière perdue de cette empire d'or et d'argent, la princesse qui s'est exilée de son royaume. âge ✤ Vingt-et-une années de vécu derrière elle, elle sent les années s'effiler au bout de ses doigts. âge en arrivant à la colonie ✤ Âgée de vingt ans, ça fait déjà un an qu'elle réside à la colonie des sang-mêlés. date et lieu de naissance ✤ Le vingt neuf février de l'année mille neuf cent quatre vingt treize à New York, cette grande ville. Oui, elle est autorisée à fêter son anniversaire tous les quatre ans, pendant les années bissextiles. parent divin ✤ Elle est humaine. origines/nationalité ✤ Une américaine aux origines américaines, remontant tout droit jusqu'aux colons anglais. orientation sexuelle ✤ Si dans sa jeunesse, elle a déjà eu quelques expériences innocentes avec des filles, elle se considère aujourd'hui comme une hétérosexuelle sans ambiguïté. Elle attire la gente masculine et porte son regard seulement sur eux. statut civil ✤ Elle a avoué ne plus vouloir se lancer dans une relation amoureuse ou physique depuis qu'elle sait ce qu'elle est. Elle a l'impression que ce n'est pas bien, qu'elle n'en a pas le droit, qu'elle n'aura plus jamais une vie normale. Elle demeure célibataire pour le moment. pouvoirs ✤ Aurore est l'hôte de l'oracle de Delphes. Elle est devin, elle peut voir l'avenir et avoir quelques prémonitions, parfois sur commande. Son pouvoir se manifeste souvent dans ses rêves et cauchemars ou lorsqu'elle est consciente, elle entre alors dans un état second où il en est impossible de l'en faire sortir. Le regard dans le vide, tout se déroule dans sa tête contre son gré. Elle ne maîtrise absolument pas son pouvoir, qui est indolore malgré la gêne occasionnée. Autrefois, les oracles étaient les portes-paroles des Dieux sur Terre et leurs conseillers. Aujourd'hui, il n'en est plus. Elle n'a jamais rencontré un seul dieu mais elle s'efforce de conseiller les demi-dieu en dépit de ce qu'elle sait. armes maîtrisées ✤ Aucunes. Elle ne sait pas se battre et elle ne sait utiliser aucunes armes. Elle n'est même pas sûre du sens dans lequel on tend un arc. Ce n'est pas une guerrière. Elle sait parler pour calmer les gens et confectionner des plans, et, elle sait... courir. Elle courre beaucoup lorsqu'elle est en danger. Ca ne fait pas d'elle une lâche, mais elle ne sait faire que ça pour survivre face à l'adversité. Ses jambes et son esprit sont ses seules véritables armes. objets ✤ Elle porte un collier autour du cou qui symbolise son ancienne vie d'humaine, un cadeau de ses parents dont elle ne se sépare jamais. Cependant, le bijou n'a pas de propriétés magiques, il a juste coûté très cher. responsabilités au sein de la colonie ✤ L'oracle. Elle prédit l'avenir et délivre les prophéties. groupe ✤ Logos. avatar ✤ Holland Roden, hell yeah. caractère ✤ Aurore c'est l'unique fille d'un homme riche, très riche, trop riche. Sans mère, ce n'était que lui et elle, elle et lui. Petite déjà, elle était trop lunatique et toujours la tête dans les nuages. C'était elle qui devait reprendre l'empire de son père, elle se devait d'être parfaite. Aucunes imperfections, juste la perfection. La pression sur les épaules, on ne cessait de lui répéter qu'elle devait revenir sur terre, alors elle s'enferma sur elle-même. Elle développa une imagination débordante et une créative comme on ne l'a jamais vu et elle s'est emprisonnée dans son propre monde. Mais elle hallucinait et son monde est devenue réelle. Bloquée entre la réalité et les rêves, elle a cru devenir folle. Et peut-être qu'elle l'est encore. Son état mental se détériorait, personne ne la croyait. A chaque fois qu'elle en parlait, on la droguait de médicaments pour la faire taire alors elle a juste arrêté de parler. Et c'est dans son silence qu'Aurore a regardé son père mourir devant l'une de ses prophéties. Horrifiée par ce qu'elle avait prédit, elle s'haïssait tellement d'avoir raison. La mort de son père l'hantait et la justesse de ses prémonitions encore plus. Elle a toujours voulu une véritable famille et c'est la seule chose qu'elle n'a jamais eu. Son esprit demeure torturé par ce qu'elle prédit mais elle ne se laisse pas abattre. La petite fille est forte, la petite fille a grandi. Aurore est une fille discrète qu'on a tendance à penser fragile à cause de son allure frêle. Elle n'est pas particulièrement timide mais elle se considère pudique et réservée, et de ce fait, elle est légèrement solitaire. Son statut d'humaine n'aide pas réellement à son intégration. Elle se sent parfois rejetée, elle a la naïve idée de croire que le monde est beau malgré toutes les horreurs qu'elle a pu voir. Elle sait que le monde a un côté sombre et fait de son mieux pour le protéger. Elle est très méfiante et elle fait attention qui elle croit et à qui elle se fie. Aurore écoute toujours son instinct, elle sait qu'il lui dira toujours la vérité et qu'il saura où la mener. Son instinct peut être vraiment tenace mais il a toujours raison. Personne ne peut la faire douter d'elle-même, ou presque. Elle est très attentive et c'est une très bonne conseillère. Ça ne l'empêche pourtant pas d'être plus curieuse que n'importe qui, elle cherche toujours à en savoir plus. Elle est très princière dans ses attitudes. Douce, délicate, attentionnée, elle a de la grâce et une certaine élégance qui se démarque. Née avec une cuillère en or dans la bouche, elle a su devenir indépendante, autonome et débrouillarde. On ne peut pas lui dire qu'elle ne connait pas la tristesse ou qu'elle ne comprend pas la dureté de la vie. Elle comprend ça très bien, mieux que quiconque. Un peu trop à la ramasse, elle vit dans un monde qui n'est pas le sien et après un an, l'habitude n'est toujours pas présente. Lunatique, sensible, en réalité c'est une poupée cassée qu'il faut tenter de réparer.

some stuff we'd like to know
Que penserais-tu d'une éventuelle rencontre avec une autre civilisation ? Etant humaine, Aurore n'a jamais rencontré d'autres peuples que les êtres humains. En arrivant à la colonie, elle a pris plaisir à redécouvrir tout ce qui existait et à s'intéresser aux autres coutumes de cette civilisation.

Souhaiterais-tu que le système de recrutement pour les quêtes change ? Ça ne te pose pas de problème que ce soit toujours les pensionnaires populaires qui y participent ? Aurore ne fait pas partie de ces gens qui se battent pour participer aux quêtes, elle n'est même pas une pensionnaire à proprement parler. Elle n'est pas brave mais elle n'est pas lâche non plus. Cependant, le système de recrutement devrait mieux se faire et les sang-mêlés voulant participer aux quêtes devraient avoir le choix de pouvoir se proposer et non d'attendre d'être choisi.

Est-ce que le fait d'être un demi-dieu te convient ? Humaine comme elle est, elle ne sait pas ce que c'est qu'être un demi-dieu. Ca doit être exaltant d'avoir autant de pouvoir et d'impact sur le monde. Quand elle regarde le monde de ce nouvel oeil, elle pense qu'ils n'ont pas à se cacher et ils ne doivent pas se renier non plus. Ca ne doit pas être évident à vivre dans la société humaine mais entre eux, ils se comprennent. Hélas, elle n'a pas cette chance.

Que penses-tu des amazones ? Serais-tu d'accord pour les aider ou est-ce que tu préférerais les laisser se débrouiller seules ? Défenseur de l'anti-féministe, elle respecte ce peuple de femme qui vive et se débrouille par elle-même. Bien évidemment, elle accepterait de les venir en aide contre n'importe quel problème. C'est une occasion pour elle d'en découvrir un peu plus sur le monde aussi.

this is me
BONJOUR TOI   Alors moi c'est Amina, mais on me connait mieux sous le pseudo Bavboule. ou à la limite @Bagabou sur Twitter (ouais j'fais ma pub  ) J'ai quinze ans, je suis dans un lycée d'arts appliqués et j'ai jamais lu les PJ.   Bon j'ai vu les films (on en parle de cette daube d'ailleurs ?  ) seulement pour la belle tête de Logan d'amuuuuuur     et aussi parce que je suis une grosse fan de mythologie (éwai maggle  ) du coup je pense les lire un jour. Sinon j'aime les patates, le pain et la raclette   doctor who est une de mes séries préférées et bordelou ce giffffffff   je trouve qu'appeler les smileys miguel et diego c'est raciste envers les portugais   et je dis bordelou et bordelidodou beaucoup   j'harcèle les gens mais en vrai on m'aime bien dooooonc, préparez-vous bc votre oracle rousse sexy est là   


Dernière édition par Aurore Westbliss le Mar 8 Avr - 18:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

HUMAINE ✤ oracle


MessageSujet: Re: ~ there's a drumming noise inside my head.   Sam 5 Avr - 23:13


wake up, this is not real.
These battle scars, don't look like they're fading. Don't look like they're ever going away. They ain't never gonna change.

Elle se réveille au plein milieu de la nuit. La respiration saccadée, haletante et en sueur. Un seul cri. Strident, aigu, brève. Il a suffi d’un seul cri pour réveiller tout un manoir. Ses joues sont mouillées et pas par la transpiration s’échappant de sa peau. Il s’agit de larmes qui ont coulé pendant son sommeil. Elle est terrifiée, c’était tellement réel. Elle tremble légèrement sous sa couette, regardant devant elle, pleurant encore et encore. Puis au final, une femme entre dans sa chambre. Ce n’est pas sa mère. Elle n’a pas de mère. La sienne est partie il y a bien longtemps. Morte, comme son rêve. Ou du moins son cauchemar. La femme allume la lumière et l’effrayée reconnaît la fille au pair qui l’a éduquée. Elle respire un peu plus lentement, plus doucement. Aurore retrouve son calme à la vue de la lumière des lampadaires. « Encore un cauchemar ? » Elle hoche la tête, toujours dans une panique sans nom. Elle le revoit devant son micro durant une conférence de presse, une cible ancrée sur sa tête et elle-même dans les coulisses, attendant le moment opportun pour sortir de son trou noir. Et au final, elle était à la meilleure place pour voir son père mourir, une balle dans la tête. « Il... Il va mourir, Joyce... Cette fois quelqu’un va mourir... » Sa voix tremblait et ses larmes s’effaçaient par la sueur qui dégoulinait sur son visage. Au début ce n’était que des petits rêves, de douces hallucinations qui la berçaient dans ce monde incontrôlé qu’elle avait créé, puis c’était devenu si réel. Elle voyait des choses dans ses rêves qui se réalisaient. Ce n’était que des choses anodines ; un vase brisée, une mauvaise note à une interro, des jours pluvieux. Des choses sans répercussions sur sa vie d’adolescente mais qui se déroulaient toujours comme elle l’imaginait. Puis soudainement, cette nuit-là, c’était devenu intense. Un cauchemar l’avait maintenu inconsciente dans son propre sommeil et son père avait croisé une mort brute et publique. Toute la peine qu’elle ressentait, la colère et la tristesse, ces émotions l’ont tellement submergé que ça l’a réveillée dans une terrifiante épouvante. Sa gorge cicatrisait petit à petit, et la femme qui s’occupait d’elle la berça avec délicatesse. « Calme toi.. Ce n’était qu’un cauchemar. Retourne te coucher. » Joyce embrassa le front en tremble d’Aurore puis caressa ses cheveux flamboyant avant de repartir. Lumières éteintes, le tourment de la jeune fille restait réelle. Plongée dans le noir, ces horribles visions revenaient la hanter. Elles revenaient toujours.



pain in my heart.
And I'll never go home again. And nothing's wrong but nothing's true. I live in a hologram with you.

Ce matin-là tout prouvait qu’elle avait raison. Le lancement du nouveau produit de l’entreprise de son père par conférence de presse ouverte. Il allait être dehors, à la vue de tous ces reporters, journalistes et civils. Elle l’avait prévenu quelques semaines auparavant que c’était dangereux de se montrer en public et qu’il allait se faire assassiner par un mercenaire engagé par un concurrent jaloux. Il l’avait traité de folle psychédélique incapable de sortir de son irréel. Elle avait vu plusieurs psychologues, tous incapables de la faire sortir de ses rêves. Elle n’était pas folle, elle n’était pas folle. Elle se le répétait et elle avait raison. Cachée dans les coulisses malgré les mots crus de son paternel, elle espérait de tout cœur qu’elle avait tort, qu’elle était folle et qu’il n’allait pas mourir. C’était sa seule famille, c’est tout ce qu’elle avait toujours voulu : une famille. Elle ne pouvait pas le laisser partir. Aurore attendait que la conférence se déroule derrière le rideau où elle voyait tout d’un œil lumineux. Et enfin son père révéla le prochain produit phare de l’entreprise, celui que tout le monde allait forcément s’arracher. Elle prit une grande inspiration et elle vit une lumière rouge sortir de la foule. Le tireur n’était pas dans la foule, il était plus loin, très loin mais le reflet de la lumière le faisait croire dans la foule. C’était là, le moment était arrivé. Elle ferma les yeux et un bruit assourdissant en ressorti. Un bruit de canon, de militaire, de sniper. Puis le cri. Le cri de la foule se précipitant dans l’affolement. A son triste sort, elle avait raison. Pourquoi avait-elle raison…? Aurore avança lentement, montant sur l’estrade, des larmes sur ses joues coulaient silencieusement. Elle avait déjà vécu la scène dans ses rêves, elle n’avait pas besoin de la rejouer à la lettre en hurlant et sanglotant. Les gardes du corps de M. Westbliss se déplièrent pour tirer en direction du tir et disparurent eux aussi dans le mouvement. Agenouillée auprès du corps de son père, elle s’autorisa enfin à pleurer devant son corps semi-inerte, battant pour ne pas franchir cette ligne inconnue. « On dirait que tu n’étais pas si folle que ça... » Dit-il avec peine, il avait de plus en plus de mal à respirer et bouger le torturait. Elle esquissa un léger sourire triste. Souris, papa ne veut pas te voir triste quand il mourra.  Elle se le répétait dans la tête mais elle n’arrivait pas à arrêter les larmes qui reflétaient ce qu’elle ressentait réellement. « Je... » Il leva la main avec difficulté pour toucher son visage une dernière fois et sa main retomba au sol subitement. « Je sais, papa. Je sais. » Répondit-elle de sa voix cassée par les sanglots qu’elle étouffait péniblement. Elle tenu le corps inerte dans ses bras une bonne heure en pleurant avant que des hommes ne l’embarquent pour la mettre en sécurité. Elle n’était pas blessée, cette perte elle l’avait déjà vécu. La revivre la rendait moins douloureuse. Mais maintenant peu importe ce qu’elle ressentait, elle savait ce qu’elle était. Une orpheline.



and i walk alone.
My shadow's the only one that walks beside me. My shallow heart's the only thing that's beating. Sometimes I wish someone out there will find me.

Aurore courait dans la partie de Manhattan qu’elle savait en danger. Elle s’écriait, s’époumoner les poumons à force d’hurler la fin du monde et la destruction de la ville. La petite fille fragile sortait de son nid. Il s’agissait de protection et elle ne pouvait pas ignorer l’apparition d’horribles créatures. « Vous devez partir ! Maintenant ! Le monde n’est pas en sécurité ! Quittez Manhattan ! » Elle courait partout et on la dévisageait à force. Les cheveux roux dans le vent, elle avait raison. Elle ne pouvait pas avoir tort. Elle ne pouvait pas. Elle avait raison. C’était déjà arrivé et on ne l’avait pas cru, on devait la croire. Elle continuait de courir à travers les rues en criant la fin du monde. Certains passants l’ont cru et quittèrent les rues, d’autres l’ont regardé de travers et d’autres encore l’ont insulté de folle furieuse. Et dans la précipitation, la jeune fille tomba par terre. Elle avait laissé ça derrière elle. Elle était dans une nouvelle famille qui s’occupait d’elle et l’aimait comme une fille. Elle était heureuse, pourquoi devait-elle s’efforcer de détruire son semblant de bonheur ? Et si tout ce qu’elle touchait était condamné à dépérir ? Elle grimaça à la pensée des cendres et de la poussière vaguant sur les rues détruites de la Grosse Pomme. Les genoux bousillés, elle s’assied au bord d’un trottoir. Elle enfouit son visage dans ses mains. Elle avait honte de se conduire ainsi. « Vous devez me croire... » Souffla-t-elle en retirant ses mains de son visage, s’empêchant de pleurer par désespoir. « Je te crois. » Un petit homme avec un pantalon trop grand pour lui et un bonnet la regarda avec un sourire agréable à regarder. Quelqu’un ne la prenait pas pour une folle. Elle soupira en le regardant. « Tu devrais rentrer chez toi alors.. » Ajouta-t-elle en se redressant doucement, tenant enfin sur ses deux pieds. « Peut-être que tu devrais venir avec moi alors. » Proposa-t-il d’un air enjoué. Elle fronça les sourcils, encore un de ces étranges vagabonds qui la croyaient pour qu’on les laisse tranquille. « Venir chez toi ? Je ne veux pas t’offenser mais non. » Il éclata de rire et le jeune arbora un regard un peu plus sérieux. « Je sais ce que tu es, Aurore. » Elle recula de quelques pas, la situation l’effrayait de plus en plus. Il connaissait son nom. Comment était-ce possible ? « Comment tu… » Il la coupa dans sa question d’un air un peu plus blasé, comme s’il avait déjà répondu à ce genre de questions des millions de fois. « T’as passé la semaine à crier que des monstres allaient attaquer la ville, j’ai fini par te voir. » Il répondit avec un ton légèrement sarcastique, comme si c’était tellement évident pour lui. Une autre question lui brûla les lèvres mais elle n’osait pas la poser. Finalement le jeune homme anticipa. « Je suis un satyre et je suppose que tu as des questions sur tes pouvoirs de divination. » Aurore refusait de voir la vérité. Ce n’était que des coïncidences, ça ne pouvait être que ça. Elle fermait les yeux sur cette horrible vérité. Elle était tellement à l’aise et confortable dans ces mensonges qu’elle s’était confectionnée. Il avait trouvé les mots attraper son attention, il lui expliqua que ce qu’elle avait vu dans sa vision et ce qu’elle était vraiment. Pour une fois quelqu’un la croyait. Il lui proposa de rejoindre cet endroit appelé « colonie des sang-mêlés », c’était trop pour elle. Plus qu’elle n’imaginait. Elle refusa, bien évidemment.


and i walk alone.
It's a new dawn. It's a new day. It's a new life for me. And I'm feelin' good.

La rousse aux visions futuristes avaient fait ses valises. Elle ne voulait pas partir. Elle était bien dans cette nouvelle famille mais un détail l’échappait : que se passerait-il le jour où ça sera leur mort qu’elle verrait dans sa boule de cristal ? Aurore s’était attachée à ses parents adoptifs mais elle était en âge de partir. Elle ne leur avait rien dit sur sa destination, elle leur avait juste annoncé qu’elle partait. Elle partait en voyage dans un pays lointain, caché dans les forêts sauvages, à l’abri des regards curieux. Pour une fois dans sa vie, elle allait être acceptée et utile, et pour ça, elle devait partir. Arrivée devant la colonie, elle voit le satyre qui lui avait proposé de la rejoindre. Elle sait qu’elle fait une grosse erreur mais elle veut comprendre ce qui lui arrive, et peut-être même apprendre à contrôler ce don. Il lui fait signe d’entrer et elle tire son unique valise derrière elle. Elle passe la barrière de protection et un étrange sentiment l’envahit. Elle se sent… à sa place. Alors elle commence à regarder autour d’elle, un sentier est dessiné au sol, elle essaye de le suivre. Elle voit des enfants, des adolescents et même quelques adultes fouler le sol avec ce même tee-shirt qu’elle avait vu dans l’une de ses visions. Elle jette un regard derrière elle, un regard furtif, elle peut encore courir et rentrer chez elle. Non, elle était prête pour son aventure. Et l’aventure commença en terre inconnue.




Dernière édition par Aurore Westbliss le Mar 8 Avr - 18:17, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille de nyx


MessageSujet: Re: ~ there's a drumming noise inside my head.   Dim 6 Avr - 8:53

bienvenuuuuue holland. omg. je retombe amoureuse d'elle tous les jours, c'est pas une vie Arrow bonne chance pour ta fiche

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

✻ the blood of stars ran in her veins
my chest is getting tight, i've got nothing to hide. i take it all on board, i've got to crack the code. everything coincides , heavy are these skies i wanna make a vow to make this right somehow. it's killing you inside, fighting against the tide. i'm sinking like a stone easy come easy go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils de persephone


MessageSujet: Re: ~ there's a drumming noise inside my head.   Dim 6 Avr - 8:56

Holland + Aurore = Bienvenue ici et bonne chance pour ta fiche!

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FEAR & LOATHING
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAINE ✤ fille de trivia


MessageSujet: Re: ~ there's a drumming noise inside my head.   Dim 6 Avr - 9:02

holland est tellement belle omg
bienvenue et bonne chance pour ta fiche! I love you

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

HUMAINE ✤ oracle


MessageSujet: Re: ~ there's a drumming noise inside my head.   Dim 6 Avr - 11:46

genre vous me reconnaissez pas. bande de malpropres !   
merci quand même, jeunes gens   

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MY THOUGHTS ARE STARS I CANNOT FATHOM INTO CONSTELLATIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils de persephone


MessageSujet: Re: ~ there's a drumming noise inside my head.   Dim 6 Avr - 11:50

Tu préfères qu'on chante Waka Waka?
(AMINAAAAAAAAA)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FEAR & LOATHING
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

HUMAINE ✤ oracle


MessageSujet: Re: ~ there's a drumming noise inside my head.   Dim 6 Avr - 11:52

Pitié pas Waka Waka   On me la fait tous les jours en cours, pas ici pleaaase  
(MAAAATT L'ITALIEN )

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MY THOUGHTS ARE STARS I CANNOT FATHOM INTO CONSTELLATIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils d'athéna


MessageSujet: Re: ~ there's a drumming noise inside my head.   Dim 6 Avr - 12:43

Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette oiseau de mauvaise augure ! mdr ^^

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
" L'homme sage apprend de ses erreurs,
L'homme plus sage apprend des erreurs des autres. "
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

AMAZONE ✤ fille d'eris


MessageSujet: Re: ~ there's a drumming noise inside my head.   Dim 6 Avr - 13:01

AMINAAAAA    
bienvenue boté, bon courage pour ta fiche    

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

YOU'LL NEVER KNOW WHAT HIT YOU
WON'T SEE ME CLOSING IN, THE DEVIL WHITIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

HUMAINE ✤ oracle


MessageSujet: Re: ~ there's a drumming noise inside my head.   Dim 6 Avr - 16:47

Matthew, out ! Dehors Mais merci quand même I love you

MATHIEUUUU    t'es sexy en alexandra   je veux un lien What a Face

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MY THOUGHTS ARE STARS I CANNOT FATHOM INTO CONSTELLATIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAINE ✤ fille de trivia


MessageSujet: Re: ~ there's a drumming noise inside my head.   Mar 8 Avr - 19:44

j'aime vraaaiment beaucoup ta fiche   aurore a l'air hyper intéressante    

félicitations !

Bienvenue chez les fous What a Face tu viens d'être validé, et avant de pouvoir commencer à rp voici quelques sujets dans lesquels tu devra passer. Tout d'abord nous t'invitons à lire le règlement si ce n'est pas encore fait, tu pourras ensuite aller recenser ton avatar et poster une fiche de lien et de rp. N'oublie pas de recenser ton personnage ici s'il s'agit d'un demi-dieux, et s'il possède une quelconque responsabilité chez les amazones, romains ou grecs, merci d'aller le signaler dans le sujet approprié afin d'éviter les malentendus Bon jeu parmi nous, et au plaisir de te voir en action (aucun sous-entendu ici, esprits pervers passez votre chemin )


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

HUMAINE ✤ oracle


MessageSujet: Re: ~ there's a drumming noise inside my head.   Mar 8 Avr - 20:04

meeeeeeeeeerci jolie romaine

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MY THOUGHTS ARE STARS I CANNOT FATHOM INTO CONSTELLATIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ~ there's a drumming noise inside my head.   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ there's a drumming noise inside my head.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Turn down these voices, inside my head
» Maëlys, Michael ∳ It's scary inside my head.
» maxim romanov { « monster don’t sleep under your bed, they sleep inside your head. »
» Nobody Knows What's Inside That Head of Hers
» baik do hyun ✿ every voice that cried inside my head

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OLYMPUS SOLDIERS ::  :: l'épreuve de Lupa :: présentations validées-