Partagez | .
 

 thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

GREC ✤ fils d'athéna


MessageSujet: thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]    Sam 5 Avr - 21:45


thomas bowen jr
Cleverness is not wisdom


I just came to say hello
prénom ✤ Thomas. nom ✤ Bowen. âge ✤ dix-neuf ans. âge en arrivant à la colonie ✤ onze ans. date et lieu de naissance ✤ né le 8 janvier, il est originaire du Pays de Galles. parent divin ✤ Athéna, la sagesse. origines/nationalité ✤ anglais, il habite néanmoins aux États-Unis depuis des nombreuses années, dans le cadre de l’emploi de son géniteur, qui est diplomate, passionné du comportement humain, pour le gouvernement britannique.  orientation sexuelle ✤ hétérosexuel. statut civil ✤ célibataire.  pouvoirs ✤ grande intelligence et culture générale supérieure à la moyenne (de base), génie en matière de tactique et de stratégie, agilité ainsi qu’une mémoire surdéveloppées. armes maîtrisées ✤ l’épée, une arme grec classique. objets ✤ une antique montre, offerte par sa mère, pouvant se déployer et devenir un bouclier grâce à un mécanisme encore incompris, une réplique du mythique Aegis, bien que son aura de terreur soit bien moins puissante et plus axée sur la déstabilisation. responsabilités au sein de la colonie ✤ second du bungalow d’Athéna. groupe ✤ logos.  avatar ✤ Finn/Jack Harries caractère ✤ Enfant de la sagesse, de l’intelligence, d’Athéna, Thomas est l’un de ses dignes descendants, possédant les nombreuses qualités leur étant communes. Son esprit, aiguisé, d’une intelligence redoutable, quoique explicable de par son ascendance divine, est habité par une force stratégique, calculatrice, véritable fusion de celui de ses parents. De prime abord, un demi-dieu le rencontrant pour la première fois pourraient le juger amical, sociable, quoique passablement distrait par moment, comme perdu dans un fil ininterrompu de réflexions. Car c’est le visage qu’il présente pratiquement en permanence au monde, refoulant ses impulsions autant que possible et exerçant un contrôle certain sur ses mimiques, ses tics, ses expressions, ne désirant guère se dévoiler au premier venu. En effet, grâce à son passé légèrement douloureux, il est devenu méfiant, rancunier, craignant de voir son entourage s’attaquer à lui au moindre signe de faiblesse, d’abandon, mais conservant une loyauté assurée envers sa famille, son bungalow. Il est le rusé, l’intelligent, stratège, celui qui élabore et réfléchi, et ne souhaite en aucun cas projeter une autre facette de lui-même, étant assez perspicace pour deviner lorsqu’il déçoit les attentes de son entourage. Cependant, malgré ses problèmes évidents pour se dévoiler entièrement à ses amis, à ses complices, il demeure une personne plaisante à côtoyer, faisant toujours preuve d’une politesse calculée, d’une courtoisie exemplaire, sans aucun doute héritée de son éducation stricte et anglaise dispensée par sa belle-mère. Patient, tolérant, obstiné, il s’impose généralement des objectifs parfois étonnants, refusant de blâmer les autres en cas d’échec et s’écrasant sous le poids de sa culpabilité parfois infondée. Exigeant, donc, mais pratiquement seulement envers sa propre personne ainsi qu’envers son plus propre entourage. Aimant rire et plaisanter, il affectionne le sarcasme et possède un certain côté comédien, improvisant à merveille et répliquant avec une rapidité parfois déconcertante. Son plus grand défaut ? Son arrogance. Il est conscient de ses propres talents et peine parfois à considérer ses interlocuteurs comme étant aussi brillants, une tare lui provenant directement de son géniteur.

some stuff we'd like to know
Que penserai-tu d'une éventuelle rencontre avec une autre civilisation ? Une autre civilisation ? Des… romains, des égyptiens, voulez-vous dire ? L’éventualité d’une telle rencontre, si d’aventure elle avait lieu, est grotesque, si seulement ces deux cultures existent encore. Une possibilité qui me semble très peu probable… Toutefois, si jamais une telle chose se produisait, il est clair qu’une rencontre avec des enfants de Rome, ces copieurs, ne se produirait pas sans heurts, surtout lorsqu’on considère les actions barbares de certains d’entre eux ainsi que l’humiliation qu’ils imposèrent à ma mère, Athéna, en faisant d’elle une déesse faible et pacifique.

Souhaiterai tu que le système de recrutement pour les quêtes change ? Ça ne te pose pas de problème que ce soit toujours les pensionnaires populaires qui y participent ? En toute honnêteté, peu importe vraiment. Les pensionnaires populaires sont souvent les plus talentueux, pour les raisons que l’on sait, et, sans être complètement désillusionné, je suis conscient que rien ne pourra être changé à ce niveau, en sachant que c’est à Mr D. et à Chiron d’en décider. Alors, bon, pourquoi se torturer l’esprit et perdre son temps à se pencher sur une telle interrogation ?

Est-ce que le fait d'être un demi-dieux te convient ? Est-ce que le fait de respirer vous incommode ? Sûrement pas. Eh bien, sachez que la même réponse s’applique à cette question. On ne décide pas qui on est, ni comment l’on est conçu, ni même l’endroit d’où l’on provient. Personne n’a de prise sur ces facteurs pourtant capitaux, alors pourquoi se faire mal en s’imaginant vivre une vie normale, de mortel ? Une sinistre perte de temps, surtout lorsqu’on sait que, outre les monstres qui tentent légèrement de nous tuer, être un demi-dieu, ce n’est pas si mal…

Que pense tu des amazones ? Serai tu d'accord pour les aider ou est-ce que tu préférerai les laisser se débrouiller seules ? Outre leurs coutumes peu orthodoxes et guère avantageuses pour les hommes, les amazones ne sont pas fondamentalement mauvaises ou néfastes pour la Colonie. Sans aucun doute que leur compagnie pourra apporter de nombreux avantages, même si je dois admettre ne pas les apprécier plus que nécessaire. Quant à les aider, pourquoi pas ? Mais il faudrait une contrepartie. Simplement leur signer un chèque en blanc, leur faire cadeau de notre aide, serait stupide. Il faudrait en tirer un certain avantage, sans quoi une alliance avec elles serait… idiote et inutile.

this is me
Hmmmmmmm.   


Dernière édition par Thomas Bowen le Mer 16 Avr - 0:40, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils d'athéna


MessageSujet: Re: thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]    Sam 5 Avr - 21:45

histoire
A good head and a good heart are always a formidable combination


chapitre un
one does not make a life of futile and unproven tales


Il était de ceux qui n’accordent foi et importance qu’aux histoires vérifiées, qu’aux phénomènes expliqués, explicables. Il était de ceux qui considèrent comme chimères, mirages, les légendes, les mythes. Il était de cette engeance aussi triste qu’écœurante, qui rassemble en son sein des sceptiques, les indécis, les inconstants, qui cherchent vainement le réconfort et la sécurité dans la science et ses déviances. Fascinés par le connu, dégoûtés par le mystère, les humains appartenant à cette catégorie sont l'antithèse de la mythologie, entrant en conflit direct avec l'existence même des panthéons.

Malgré leur ignorance si fatale, si primaire, il était l'un d'entre eux. Pourtant, il attira l'attention d'une déesse, d'une de ces créatures honnies auxquelles il conteste la simple réalité.

Écœuré par l'imaginaire, cet homme, alors jeune, sa véritable vie débutant à peine, se concentrait sur la compréhension de l'humain, un concept si matériel, si tangible, si précis, qu'il ne pouvait s'égarer dans les méandres indistincts de l'imagination. Écartant toute forme s'enfermait à l'intérieur de ses propres recherches avec une passion surprenante, une motivation sans limite, attirant ainsi vers lui l'avatar de sa propre némésis... Apparaissant sous la forme d'une étudiante, d'une compagne d'analyse, aux yeux en apparence si vieux, si sages, la manifestation de cet univers ennemi demeura énigmatique, cabalistique, sur sa véritable nature, origine, se contentant de pointer des pistes, de le guider. À son insu le plus total, plus il s’abîmait dans les profondeurs de sa thèse, pensant profiter d'une aide désintéressée, plus la connexion, la fusion, entre leurs deux âmes s'affermissait, grandissant de jours en jours...

Sans même qu'il ne s'en rende seulement compte, c'était la Sagesse elle-même qui le guidait, s'amourachant lentement de son essence.

Et puis vint le jour où ses études, ses recherches, ses spéculations, prirent fin, le faisant abandonner le monde dans lequel il s'était réfugié pour qu'il puisse enfin récolter les lauriers de son dur labeur. En ce faisant, sans le réaliser vraiment, il coupait définitivement les ponts avec cette silencieuse femme, cette muse, qu'il aimait malgré son ignorance ainsi que sa haine pour l'étranger. Cet homme, dont nous parlons depuis si longtemps, venait du Pays de Galles, du Royaume-Uni... Pour le compte duquel il devint diplomate, impressionnant ses supérieurs grâce à ses diplômes si prestigieux, obtenus grâce à l'aide d'un mirage, un mirage qui disparut au moment où il quitta son université pour ne plus jamais reparaître. Mais l'osmose entre leurs pensées avait été trop forte, trop puissante, pour qu'elle puisse se dissiper sans laisser la moindre trace, empreinte, marque.

Meurtrissure, car c'est ainsi que l'homme la considérait et la considère, qui prit vie à travers la naissance d'un enfant. Un mélange, un alliage, de leurs deux personnalités, dont la légitimité même fut remise en doute par l'un des deux artisans, qui, outre le fait que sa dulcinée s'était volatilisée, ne pouvait se rappeler d'aucun moment durant lequel ce poids, ce fardeau, cette entrave, avait pu être conçue. Rapidement démenti par un test de paternité, ce doute, ce sentiment d'avoir été lésé, trompé, ne cessa jamais de remplir la bouche de l'homme d'une bile amère à la simple vue de son fils.




chapitre deux
Silence is a source of great strength


Ainsi Thomas Bowen, junior, le senior étant trop orgueilleux et conservateur pour lui donner un autre nom, débuta-t-il son existence, passant sa première épreuve avant même ses premiers pas, élevé par une gardienne, une nounou, une aurae, envoyée par sa mère, alors que son père avançait et escaladait l'échelle de ses ambitions.  

De l'abus des parents enragés, des souffrances imposés par la colère et le regret, junior, comme il était surnommé par son père, qui ne consentait même pas à la nommer par son propre nom, en fut épargné. En lieu et place de ces châtiments passagers, qui auraient pu néanmoins prouver que l'importance lui étant accordée était la preuve d'un minime sentiment filial, il se heurta donc à l'indifférence. Ignoré, ostracisé, à sein de son propre foyer, sa seule véritable famille se révélait être cette gouvernante, si prévenante, si aérienne, qui lui semblait parfois être fantomatique, spectrale.  

Passant les deux premières années de sa vie à l'écart du monde, demeurant au Royaume-Uni jusqu'à ses deux ans, il suivit son père dans ses voyages, passant par l'Autriche, le France, pour finalement arriver aux États-Unis. Ah, l'Amérique. Dame des opportunités, des vies rachetées, des histoires oubliées. L'endroit, le lieu, tant recherché par l'homme, qui désirait avant tout fonder une famille normale et reléguer ce vestige, cet artefact, de trahison et d'abandon qu'était son premier né.  

Une femme, donc. Voilà ce qu'il recherchait, ce qu'il désirait, pour remettre son existence sur des rails moins... subjectives.

Et cette créature tant désirée, tant espérée, se manifesta, étonnement, en la personne d'une riche héritière, aux manières et à l'allure respectables... En une courte période, les rêves de l'homme de connaître enfin une destinée commune à tous les mortels furent concrétisés, sanctifiés. Magnifique, n'est-ce pas, comment la vie, comment Némésis, repaie d'une manière aussi gracieuse ceux qui ont tant souffert pour le bon plaisir des dieux ? Pas vraiment, non. Car cette femme, vouée à devenir la belle-mère de Thomas, était munie d'une tare, ignorée par tous, même par elle. Comme beaucoup d'autres, bon nombre de ses semblables portant des enfants divins, elle pouvait voir au travers de la Brume.  

Imaginez donc sa réaction lorsqu'elle rencontra, pour la première fois, la gouvernante, dont l'apparence véritable lui était révélée. Panique, surprise, incompréhension. Il fallut toute la persuasion du spectre pour la convaincre de ne pas courir aux pieds du senior... Il fallut même lui faire miroiter la possibilité de passer pour une démente. Connaissant donc le monde auquel le fils de son compagnon appartenait, ainsi que ses dangers, ses mystères, elle ne put se résoudre à l'éloigner, à le renvoyer, comme le père, devenu son époux, le désirait. Une relation tendue, ambiguë, s'installa donc entre les deux êtres, forcés à la cohabitation par le coeur tendre de la femme et le besoin maternelle de l'enfant. Une relation teintée d'un attachement, sincère, sans aucun doute, mais aussi d'une crainte, d'une pitié refoulée...

Pas exactement la figure maternelle la plus exemplaire, la plus utile, dans ce type de situation...




chapitre trois
No man was ever wise by chance


Des années plus tard, la première fugue se déroula sans encombres, sans problèmes. Rapidement retrouvé par les domestiques, par la nourrice, il ne rencontra aucun monstre, aucune créature assoiffée de sang. Une chance sans aucun doute attribuée à son odeur, encore discrète... La seconde, alors qu'il étouffait de plus en plus rapidement dans ce climat familial toxique, se passa beaucoup moins bien. Il fut retrouvé, légèrement blessé, la jambe en sang, ayant échappé in-extremis aux serres d'une chose innommable, qui laissa un souvenir sombre dans la tête du gamin, qui se remplissait au fil des ans de connaissances diverses.  

C'est à la troisième, alors qu'il recevait un cadeau inespéré de sa génitrice, depuis si longtemps disparue, qui continuait cependant de lui envoyer des rêves, qu'il fut finalement, au soulagement de ses parents mortels, du moins, de l'un des deux, repéré par un... satyre. Un satyre dont le nom importe peu. Un satyre dont la présence même fut passagère. Un satyre qui, après avoir remplit son office, disparut immédiatement. Un lien, donc, un jalon, négligeable, qui ne servit qu'à envoyer Thomas à la Colonie...

Où il restera, à longueur d'année, à partir de ses onze ans, uniquement rappelé à Noël, en premier lieu, ou encore, à mesure qu'il vieillissait, lorsque son père jugeait sa présence utile à une réception. Un amélioration, dans un sens, puisqu'il passa du stade de secret honteux à un outil de diplomatie. Une seule personne, hormis la gouvernante, le regretta vraiment : sa belle-mère, qui malgré sa crainte et sa froideur, s'était entiché de l'enfant avec lequel elle lisait des mythes grecs, le soir, à une distance respectueuse. D'abord distancé et réservé, un comportement hérité d'années de solitude, il fut peu à peu rendu sociable par ses comparses, certains étant plus acharnés que d'autres...

Jusqu'à faire finalement partie intégrante du camp, brillant en manière de stratégie, se moquant amicalement de ses camarades et étant reconnu pour son sarcasme aiguisé. Participant, en tout, à deux différentes quêtes au fil des ans, chacune couronnée d'un succès plus ou moins brillant, utilisant son intelligence pour toujours s'en sortir, son attachement envers la colonie s’accroissait, son respect pour sa mère suivant la même courbe... Alors qu'au même moment, une petite soeur, future fierté de leur géniteur, naissait. À bien des égards, la colonie était son monde, son univers, son sanctuaire. Mais il était le fils de son père, l'union de deux esprits, et ne pouvait ignorer l'appel des relations humaines... Son lien, bien qu'entaillé, morcelé, avec sa famille, ne fut donc jamais totalement... brisé.

À voir, maintenant, ce qui adviendra de lui.





Dernière édition par Thomas Bowen le Mer 16 Avr - 1:36, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille de nyx


MessageSujet: Re: thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]    Dim 6 Avr - 8:21

bienvenue bonne chance pour ta fiche, j'adore ton avatar

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

✻ the blood of stars ran in her veins
my chest is getting tight, i've got nothing to hide. i take it all on board, i've got to crack the code. everything coincides , heavy are these skies i wanna make a vow to make this right somehow. it's killing you inside, fighting against the tide. i'm sinking like a stone easy come easy go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils de persephone


MessageSujet: Re: thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]    Dim 6 Avr - 8:43

SALUT T'ES SEX BYE  Bienvenue et bonne chance pour ta fiche!  

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FEAR & LOATHING
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAINE ✤ fille de trivia


MessageSujet: Re: thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]    Dim 6 Avr - 8:48

seksy finn/jack harries
bienvenue et bonne chance pour ta fiche

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils d'athéna


MessageSujet: Re: thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]    Dim 6 Avr - 13:04

Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette demi-frère.
Par contre, j'ai l'impression qu'il faudra te surveiller de près mon cher !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
" L'homme sage apprend de ses erreurs,
L'homme plus sage apprend des erreurs des autres. "
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GRECQUE ✤ fille de perséphone


MessageSujet: Re: thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]    Dim 6 Avr - 13:06

Krystofer K. Weiss a écrit:
SALUT T'ES SEX BYE  Bienvenue et bonne chance pour ta fiche!  
Mon frère a tout dit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

AMAZONE ✤ fille d'eris


MessageSujet: Re: thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]    Dim 6 Avr - 13:08

Athéna très bon choix I love you
bienvenue, et bon courage pour ta fiche

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

YOU'LL NEVER KNOW WHAT HIT YOU
WON'T SEE ME CLOSING IN, THE DEVIL WHITIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils d'athéna


MessageSujet: Re: thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]    Dim 6 Avr - 14:35

Pour les autographes, faut faire la file.
Merci à vous !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- doors of wisdom are never shut -
To me, consensus seems to be the process of abandoning all beliefs, principles, values and policies. So it is something in which no one believes and to which no one objects. - Margaret Thatcher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

HUMAINE ✤ oracle


MessageSujet: Re: thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]    Dim 6 Avr - 16:41

olah, t'es hot. trop de level pour moi tu me dois toujours un lien, j'oublie pas !   
bon courage pour ta fiche    

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MY THOUGHTS ARE STARS I CANNOT FATHOM INTO CONSTELLATIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

GREC ✤ fils d'athéna


MessageSujet: Re: thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]    Dim 6 Avr - 19:39

J'oublie pas, la rousse.
Fiche terminée, donc. Je m'excuse d'avance pour les possibles fautes d'orthographe. Razz

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- doors of wisdom are never shut -
To me, consensus seems to be the process of abandoning all beliefs, principles, values and policies. So it is something in which no one believes and to which no one objects. - Margaret Thatcher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ROMAINE ✤ fille de trivia


MessageSujet: Re: thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]    Dim 6 Avr - 20:22

j'aime vraiment beaucoup ta façon d'écrire, c'est hyper agréable à lire   

félicitations !

Bienvenue chez les fous What a Face tu viens d'être validé, et avant de pouvoir commencer à rp voici quelques sujets dans lesquels tu devra passer. Tout d'abord nous t'invitons à lire le règlement si ce n'est pas encore fait, tu pourras ensuite aller recenser ton avatar et poster une fiche de lien et de rp. N'oublie pas de recenser ton personnage ici s'il s'agit d'un demi-dieux, et s'il possède une quelconque responsabilité chez les amazones, romains ou grecs, merci d'aller le signaler dans le sujet approprié afin d'éviter les malentendus Bon jeu parmi nous, et au plaisir de te voir en action (aucun sous-entendu ici, esprits pervers passez votre chemin )

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]    

Revenir en haut Aller en bas
 

thomas bowen ✤ if you only have a hammer, you tend to see every problem as a nail [DONE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tim Thomas
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Tim Thomas sur le marché des transaction !
» Mélanie quitte le bar du mistral [PV Thomas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OLYMPUS SOLDIERS ::  :: l'épreuve de Lupa :: présentations validées-